Vice-Versa s'adapte au goût culinaire local

Ecrit par

Quand Disney troque les brocolis contre les poivrons verts au Japon, c'est pour coller aux goûts locaux. A chaque pays ses légumes détestés par les enfants !

Si vous êtes cinéphiles et polyglotte vous avez sûrement du remarquer que les sous-titreurs (et les doubleurs) doivent s’adapter au pays où il travaille et ne pas proposer de simples traductions littérales mais des équivalences qui fassent références à la culture locale. Repéré sur le compte Twitter d’un cinévore français installé à Tokyo, on a pu également se rendre compte que les images aussi sont parfois altérées. C’est le cas du film Vice-Versa qui contient une scène où Riley exprime son dégoût à la vue des brocolis (qui réduirait les risques de cancer). Un légume qui semble donc avoir autant de succès auprès des enfants américains qu’au près des petits français mais pas des japonais. Au pays du soleil levant, les brocolis ont été remplacés par des poivrons. @vince_tokyo précise ainsi en légende de la photo qu’il partage que “le brocolis est très populaire ici”.

Une information confirmée par nos confrère de RocketNews24 qui explique que le brocolis n’étant pas présent si fréquemment dans les repas typiques japonais, “il n’est pas un symbole de pression parentale”. Un représentant de Disney a ainsi expliqué qu’il était important pour le studio de remplacer chaque image de brocoli par du poivron vert (uniquement dans la version doublée ) afin que les audiences nippones puissent apprécier au mieux le film. A la rédaction, on pense que les spectateurs français se seraient peut-être encore mieux identifiés à Riley si le brocoli avait été remplacé par les épinards (cauchemar de tous les enfants ayant fréquenté les cantines scolaires). Les endives au jambon ont également traumatisé quelques membres de la rédaction de meltyFood ainsi que ceux de nombreux enfants français. Heureusement qu'on peut compter sur Norbert et Jean pour faire manger à des enfants les aliments qu'ils détestent !