Viande contaminée en Bretagne : Soupçons de fraude

Ecrit par

Le groupe coopératif breton Cooperl, numéro 1 du porc en France fait actuellement l'objet d'une enquête préliminaire sur des soupçons de fraude à la viande contaminée aux salmonelles. La rédaction de meltyFood vous en dit plus.

Le parquet de Saint-Brieuc a indiqué lundi 17, que le groupe coopératif breton Cooperl, numéro un du porc en France, faisait l'objet d'une enquête préliminaire sur des soupçons de fraude à la viande contaminée aux salmonelles, une infection bactérienne. Cette information relayée par LeMonde.fr indique que trois cadres du groupe ont été placés en garde à vue le 12 février puis relâchés. Le procureur de la République Gérard Zaug en a informé l'AFP. Le groupe est soupçonné d'avoir maquillé des résultats d'autocontrôles entre 2010 et 2012 afin de commercialiser cette viande comme dépourvue de salmonelles en France et en Russie. Selon le Télégramme, cette escroquerie présumée serait estimée à près d'un million d'euros. Une viande contaminée à la salmonelle peut être vendue à condition que cette contamination soit affichée sur l'emballage afin que la bactérie soit éliminée lors de la cuisson. Elle est aussi vendue beaucoup moins chère. Une nouvelle étude affirme que les français se méfient de ce qu'ils mangent, cette nouvelle affaire ne va pas les rassurer davantage.

Viande contaminée en Bretagne : Soupçons de fraude