Être végétarien réduit le risque de maladies cardiovasculaires

Ecrit par

Etre végétarien réduirait de 32% le risque de maladies cardiovasculaires par rapport aux personnes consommant de la viande et du poisson. Une fois de plus on peut constater que l'alimentation est un facteur important pour la prévention des maladies.

A l'heure où les chercheurs tentent d'imposer la culture de la viande in-vitro pour satisfaire les besoins alimentaires croissants de la population mondiale, l'étude menée au Royaume-Uni tend à décrédibiliser cette initiative. En effet, selon l'analyse portée sur près de 45.000 volontaires âgés de 50 à 70 ans en Angleterre et en Écosse, être végétarien réduirait de 32% le risque de maladies cardiovasculaires comparativement aux personnes consommant de la viande et du poisson. "Les résultats montrent clairement que le risque de maladies cardio-vasculaires est environ un tiers plus bas chez les végétariens comparativement aux non-végétariens", souligne le professeur Tim Key, directeur-adjoint de l'unité d'épidémiologie du cancer à l'université d'Oxford et co-auteur de l'étude. Et pour ne pas alimenter les critiques des traditionnels détracteurs, les chercheurs ont bien évidemment pris en compte d'autres facteurs risques comme l'âge, l'activité physique et certaines addictions pour restituer un rapport le plus objectif possible. Avec toutes ces révélations seriez-vous prêt à vous mettre au régime végétarien ? Pour le savoir il ne vous reste plus qu'à réaliser l'un des trois plats végétariens à tester ! Prêt à devenir végétarien?

Être végétarien réduit le risque de maladies cardiovasculaires