Végétarien : Les aliments faux-amis à ne pas manger

Ecrit par

Etre végétarien est un art qui ne s'invente pas. Mais il y a certains aliments anodins qui, sans en avoir l'air, sont de véritables faux amis pour les veggies. En voici la liste

Ne pas manger de bonbons à cause de la gélatine, ou éviter les produits industriels sous peine d’y retrouver des traces animales, ce sont des petites astuces que les végétariens maîtrisent. Mais il semblerait qu’il y aient une quantité assez impressionnante de produits traîtres, se voulant inoffensifs pour les végétariens et qui, en réalité, ne le sont pas. Par exemple, la grande enseigne de café Starbucks est le pire ennemie des veggies. Il a été démontré qu’une majorité de leurs produits contenaient , dans l’ordre , 1-du sucre 2- du jus de pomme 3- de la gélatine d’os et de chaire animale. A fuir donc, même si vous êtes super fans. Le sucre blanc : pour être plus blanc, les marques de sucre blanc rajoute à leur préparation du “noir animal”. Qu’est ce que c’est ? Tout simplement une sorte de charbon organique fait à partir d’os dégraissés. La bière, certains vins rosés et même le jus de fruits. Eh oui, dites adieu à votre pinte du week-end… car la bière détient un composant anti vegan à mort : la colle de poisson.

Végétarien : Les aliments faux-amis à ne pas manger

Le collage est une technique utilisée dans certaines boissons comme la bière, le vin rosé et les jus de fruits pour clarifier le liquide… Et la colle de poisson, comme son nom l’indique, est composé de la peau, des têtes et des arêtes de poissons... Les yaourts Activia (anciennement bio de Danone). Vous savez, ces yaourts aux célèbres pub “C'est le stress des exams”? Eh bien ils ne seraient pas bons pour votre régime végétarien car non seulement ils contiennent de la gélatine, mais également un colorant alimentaire issu d’un insecte “le cochenille”. Certains fromages : vous pensiez le fromage votre meilleur ami, détrompez-vous. Le Gruyère, le Manchego et le Parmesan contiennent des traces de présure “un coagulant du lait d'origine animale extrait de la caillette (le quatrième estomac) de jeunes ruminants”. Alors faites attention et prenez soin de lire les emballages des produits que vous consommez !