Un restaurant cannibal au Nigéria ?

Ecrit par

Cela pourrait faire l’objet d’un épisode de Walking Dead et pourtant c’est bien une histoire vraie. Un restaurant du Nigéria proposerait des plats à partir de chair humaine. Les policiers, contactés par les habitants du village ont fait une macabre découverte. Âmes sensibles s’abstenir.

On vous a parlé il y a quelques mois sur meltyFood de trois hommes jugés au Brésil pour avoir vendu des pâtisseries à chair humaine. Il semblerait que ce genre de restauration ne soit pas si exceptionnel. En effet, selon la BBC, un restaurant d’Anambra au Nigéria en Afrique a été fermé car ses plats avaient pour ingrédient principal… De la chair humain. Ce sont les habitants du quartier, soupçonnant quelque chose de louche qui ont alerté les autorités. Les policiers ont alors fait une découverte macabre : des restes humains, des têtes coupées, du sang. Une actualité qui fait froid dans le dos. En plus de cela, les policiers ont découvert des armes à feux, des grenades et des téléphones cellulaires, probablement leur façon d’obtenir de la chair humaine. Dix personnes ont ainsi été arrêtées et attendent d’être jugées pour meurtre mais aussi cannibalisme. On est tellement choqué par un tel fait divers qu’on ne sait plus trop si cela relève de la fiction, d’un épisode de Hannibal par exemple ou bien de la réalité.

Un restaurant cannibal au Nigéria ?

Cette histoire est tout aussi horrible est macabre que celle d’il y a quelques mois où l'on apprenait qu’un Hongkongais de 31 ans avait découpé et cuisiné ses parents au barbecue. Il semblerait que les tragédies de ce genre se multiplient depuis quelques temps. L’année dernière, Marcus Volke un chef australien avait assassiné et cuisiné sa petite amie avant de suicider. L’actualité se poursuit avec ce restaurant du Nigéria qui utilise de la chair humaine pour ses plats. Un habitant du quartier confie à la BBC "Chaque fois que je suis allé au marché, j’ai constaté des choses étranges qui se passaient au restaurant. Des gens suspects souvent tachés de sang. Je ne suis pas surpris de cette révélation choquante." Même si cette histoire ne surprend par la population locale, en tant que lecteur on ne peut y rester indifférent.