Un restaurant avec les produits invendus de Rungis pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Ecrit par

La lutte contre le gaspillage alimentaire est un sujet d’actualité et concerne tout le monde. Pour se rallier à cette cause, un restaurant propose de cuisiner les invendus de Rungis.

Situé en région parisienne, Rungis est un des plus gros marchés du monde. Et qui dit marché, dit gaspillage alimentaire. En France, la grande distribution produit 2,3 millions de tonnes de déchets alimentaires et les restaurants 1,5 million. C'est pour pallier à cela, qu’Aladdin Charni a décidé d’ouvrir le Freegan Pony, un espace de 400m2, construit sur un terrain inoccupé depuis plus de 15 ans près du périphérique nord de Paris. Aidé de bénévoles, le créateur souhaite se rendre tous les jours à Rungis afin de se fournir gratuitement en fruits et légumes : "Nous proposerons des plats cuisinés uniquement avec des aliments voués à la destruction. Plutôt que jeter les fruits et légumes impropres à la vente, certains maraîchers préfèrent les donner. Ils sont parfaits, prêts à être consommés immédiatement". Et en cas de grosses récoltes, l’équipe prévoit également de les transformer en confitures, conserves et chutneys. Et justement, pour lutter contre le gaspillage, un guide d’aide est disponible pour les restaurateurs.

Le freegan est un mouvement basé sur un mode de vie alternatif : il consiste principalement à se nourrir de ce qui est gratuit et d'aliments destinés à être jetés. Les freegan récupèrent régulièrement des produits dans les poubelles des supermarchés. Le Freegan Pony sera ouvert les soirs de semaine et les weekend, midis et soirs. Il pourra accueillir pas moins de 80 couverts par service. Pour assurer la préparation des plats, quatre à cinq chefs se relaieront pour élaborer des recettes entièrement végétariennes. Et une fois par semaine, un chef étoilé passera derrière les fourneaux. Chaque entrée, plat ou dessert sera vendu au prix unique de deux euros et l’argent récolté servira à payer le salaire des restaurateurs : "On n’est pas là pour monter une affaire mais pour sensibiliser les gens au gaspillage alimentaire. C’est plus percutant de leur faire vivre l’expérience. En les servant, on les informera que ce qui est dans leur assiette aurait normalement fini dans une poubelle". Cette belle initiative tend à se développer puisque l’on recense déjà trois autres restaurants dans le monde avec ce genre de pratiques. L’inauguration du Freegan Pony est prévue pour le 2 novembre prochain en présence de certains élus Verts. Et n’oubliez pas, aujourd’hui c’est la Journée Mondiale de l’Alimentation, célébrons la nature et engageons-nous contre le gaspillage.

Source : Freegan Pony