Trop de sucre dans les produits aux DOM-TOM

Ecrit par

Certains produits destinés aux DOM-TOM sont plus sucrés que ceux de la métropole. Responsable d'obésité, le sucre est un vrai problème de santé publique. Un projet de loi doit être examiné à l'Assemblée Générale. meltyFood vous en parle !

Des milliers de kilomètres nous séparent, et pourtant les DOM-TOM font bels et bien partie de la France. L'obésité est un problème qui nous concerne tous. Il est plus répandu en Outre-Mer que dans l'Hexagone. On constate des chiffres alarmants sur l'obésité (qui fait l'objet de polémique). En Martinique, un quart des enfants sont en surpoids ou obèses. En Polynésie française, plus de 30 % des adultes sont obèses contre 16% dans la métropole. Cette différence de poids se traduit par la quantité de sucres dans les produits industriels, notamment les produits laitiers et les sodas, qui n'est pas égale.

Par exemple, un yaourt de 125 grammes contient 15,8 grammes de glucides en France métropolitaine, contre 20 grammes en Guadeloupe. Pour les sodas (qui font partie des boissons sucrées qui feraient 180 000 morts par an), le problème est le même. Une canette de soda proposée en Martinique contiendrait 14g de sucres ajoutés, contre moins de 10g sur le territoire métropolitain. Cette différence de traitement a déjà fait l'objet d'une proposition de loi en 2011, mais cette dernière n'a pas abouti, à neuf voix près. Aujourd'hui, la députée socialiste Hélène Vainqueur-Christophe devra présenter un projet de loi qui vise à garantir la qualité de l'offre alimentaire en Outre-Mer, et de mettre fin à cette inégalité entre les consommateurs. Les fabricants font des produits plus sucrés car les habitants des DOM-TOM aiment manger sucré. Si ce n'était pas le cas, personne n'en achèterait, d'après eux. Selon la députée socialiste, ils ont été conditionnés depuis l'enfance à manger ainsi et qu'il s'agit d'une question d'habitude.

Trop de sucre dans les produits aux DOM-TOM