Topinambour, le zoom de la rédac

Ecrit par

Légume ancien assimilé aux mauvais souvenirs gustatifs de guerre, il revient sur le devant de nos étals pour le plus grand plaisir de la rédac de meltyFood qui en apprécie sa saveur légèrement sucrée et sa simplicité de préparation. Le topinambour est à découvrir cette semaine.

Mieux qu'un livre de recettes pour redécouvrir les légumes, le zoom de la rédaction de cette semaine met à l'honneur l'un de ces légumes dits "oubliés" préférés : le topinambour ! Pas évident à éplucher (épluchez-les donc une fois cuits à la vapeur), car doté d'une forme peu régulière, le légume baptisé également artichaut de Jérusalem ou poire de terre, doit ses surnoms à sa facilité à s'adapter à tous types de sols et son goût si particulier non sans rappeler les saveurs des légumes racines en références. Cru comme cuit, à 50% composé, non pas d'amidon comme la pomme de terre, mais d'inuline, le topinambour renferme de nombreux glucides et demeure riche en fibres (7 à 8%) contribuant ainsi à une bonne santé intestinale. Attention néanmoins aux estomacs fragiles, pour son action légèrement laxative. Doté de propriétés diurétiques, faites également le plein de minéraux et de vitamines pour un bon fonctionnement neuro-musculaire grâce à ce légume racine aussi léger (31 kcal/100 g) que subtilement sucré. Notez d'ailleurs que ces sucres pourraient également jouer un rôle dans la prévention de certains cancers et de l’ostéoporose.

Topinambour, le zoom de la rédac
Topinambour, le zoom de la rédac

Dès l'apéritif sous formes de légères et croustillantes chips parfaites pour entamer le menu du réveillon mais aussi rôtis, cuits à l'étouffée, à la vapeur ou à l'eau puis tout simplement revenus à la poêle avec un peu de beurre ou encore gratinés au four avec du fromage et de la crème : à toutes les sauces et pour toutes les bourses, le topinambour a tout pour plaire ! Si les enfants aiment son goût sucré en purée ou encore dans un potage ou une crème, étonnez les papilles en le présentant cru, à la façon des Amérindiens, tout juste râpé (puis trempé dans une eau citronnée ou vinaigrée contre l'oxydation), dans une salade de mâche ou encore pour remplacer le céleri rave lors de la confection d'une rémoulade.