Top Chef : Etats-Unis, polémique autour des conditions de tournage

Ecrit par

Derrière les cuisines de Top Chef : Just Desserts se cachent des zones d'ombres. À travers le témoignage d'un des anciens candidats, découvrez les horreurs qu'ont dû subir les participants du programme américain.

Qui aurait cru une chose pareil ? Aux Etats-Unis, tout n'est pas rose sur le tournage de Top Chef : Just Desserts. D'après le témoignage de Seth Caro, ex-participant de la saison 1, dans le New York Post, les candidats sont soumis à d'intenses tortures. Ils dorment seulement 2 heures par nuit, sont nourris selon l'humeur de la production et n'ont pas le droit de se parler durant les pauses. Pire, le jeune homme a tenté de partir à plusieurs reprises mais les psychothérapeutes et les producteurs l'en ont empêché. Ne pouvant plus supporter la pression, il s'est un jour effondré en plein tournage et est resté dans un hôpital psychiatrique pendant 3 jours. La goutte d'huile faisant déborder le vase : sa participation au programme l'a empêché de trouver un autre travail dans l'industrie alimentaire. Suite à ces révélations, la chute d'audience ne serait pas une surprise. En revanche, tout va bien pour l'adaptation française : les audiences sont au rendez-vous de la nouvelle saison de Top Chef 2015.

Top Chef : Etats-Unis, polémique autour des conditions de tournage

Top Chef : Just Desserts a transformé sa vie à jamais. Lors de son séjour à l'hôpital, pas un membre de l'équipe de tournage ne lui a rendu visite. Son téléphone et son portefeuille étant sous la bonne garde la production, Caro a appelé son père via un téléphone payant pour lui demander de venir le chercher. Ne pouvant plus trouver d'emploi dans la restauration, Il est actuellement en train de changer son nom afin qu'on ne puisse pas le retrouver sur Google. "Ils jouent avec la vie des gens. […] J'ai été détruit par l'expérience" a-t-il déclaré. Espérons qu'il ne se produise pas la même chose dans les adaptations de Top Chef à l'étranger. Et-vous, qu'en pensez-vous ?