Top Chef 2016

Top Chef 2016 : Plats traditionnels revisités, résumé de l'épreuve

Publié par
Salim Berkoun
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Après la boîte noire, les candidats restants doivent réaliser des plats traditionnels en binôme mais un sacré piège les attend puisque l’un des membres doit s’arrêter de cuisiner pendant 30 minutes !

Suite à la victoire des chefs lors de l’épreuve de la boîte noire, la suite est toute aussi complexe et difficile pour les candidats puisqu’ils sont divisés en 4 équipes. Dans chaque binôme, un candidat trop en retrait jusque-là dans la compétition devra prendre les rênes de la recette seul pendant 30 minutes, mais personne ne le sait pour l’instant. Sarah et Thomas d’abord, coachés par Philippe Etchebest, doivent revisiter le chou farci. Sarah très silencieuse jusque-là devra diriger la recette à un moment mais c’est Thomas qui annonce l’idée qu’il a lui-même eue : une farce au foie gras présentée sous la forme d’un maki. A côté, et soutenus par le même chef, Kévin et Franck ont imaginé un lapin à la moutarde avec une ballottine farcie au foie, une mousseline de carottes et des zestes d’orange. Une recette trop simple selon le chef. Ils ajoutent donc une tuile de moutarde. Du côté de Michel Sarran, Charles et Coline doivent revisiter les encornets farcis. Coline est contente puisqu’elle est marseillaise alors que le vosgien semble assez perdu. Heureusement, Charles ajoute un peu de lard dans la farce, du poivron et des pommes de terre, le tout cuit dans une crème de lard avec un coulis de cresson au fond de l’assiette.

Les recettes classiques revisitées.

La dernière équipe est composée de Pierre et Wilfried. Ils doivent revisiter le pot au feu en reprenant les ingrédients traditionnels cuits au bouillon. Un risque de taille puisque la viande nécessite des heures de cuisson. Pour la garniture, la sauce sera en gelée servie avec un toast à la moelle sur lequel sera disposé quelques accompagnements. C’est enfin l’heure pour Sarah, Coline, Kévin et Pierre de prendre la direction de la recette. Les coéquipiers doivent continuer de cuisinier seuls, sans indices ni soutien de la part de l’autre membre de l’équipe. Du côté de Pierre, qui a tendance à tout prendre à la légère, les cuissons n’avancent pas mais cela ne semble pas l’inquiéter plus que ça. Coline en revanche ne laisse pas déstabiliser et a de bons réflexes lorsque Michel Sarran lui explique que le coulis de cresson n’a pas de goût et décide d’y ajouter du persil. Kévin panique totalement et se rend compte qu’il ne sait pas du tout comment le lapin doit cuire. Idem pour Sarah qui n’a pas de vue d’ensemble sur la recette, mais la cuisinière souhaite faire ses preuves et proposer ses idées. Elle en profite pour réaliser des chips de chou vert. Les candidats silencieux peuvent reprendre le travail et Wilfried et Franck reprennent les cuissons des viandes bien en retard jusque-là. A la fin de l’épreuve, tous les candidats ont à peu près fini les plats comme ils le souhaitaient.

Les recettes classiques revisitées.

La dégustation commence avec le chou farci de Sarah et Thomas, esthétique et reconnaissable, très réussi gustativement. Les encornets farcis de Coline et Charles sont particulièrement élégants et assez bien cuits. Le pot au feu revisité en revanche n’est pas très beau et la viande es trop cuite. Même si le crouton de moelle en toast est une bonne idée. Le lapin à la moutarde de Kévin et Franck est peut-être aéré, beau et féminin mais le goût est trop classique, de plus, le carré de lapin manque trop de cuisson. Le coup de cœur de l’épreuve est l’assiette de Coline et Charles. C’est en revanche Wilfried et Pierre qui vont en dernière chance et rejoignent les perdants de la première épreuve.

À lire aussi
Top Chef 2016 : La boîte noire, résumé de l'épreuve
À lire aussi
Top Chef 2016 : Épreuve de l'apéritif, résumé
À lire aussi
Top Chef 2016 : Défi de Jean Luc Rabanel remporté par Gabriel et Joy Astrid, résumé
Encore plus de contenus
Food Life

Ces aliments non-périssables à avoir

En cette période de confinement, faire ses courses est devenu une activité qui nécessite plus de préparation que d'habitude. Par contre, nous vous déconseillons de faire des stocks en quantité déraisonnable. Et dans cette logique nous avons établi une liste d'articles qui ne doivent plus se retrouver à la poubelle, en effet certains produits peuvent être consommé au delà de la date recommandée de consommation.

Ces aliments non-périssables à avoir
Food Life

Les plats les plus caloriques au monde

Quand l’envie de manger se présente, rare sont ceux qui vont réussir à se contenir face à la tentation de certains plats appétissants mais surtout très gras. On connait très bien la mélodie : Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour, pratiquez une activité physique régulière, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé, évitez de grignotez entre les repas. Tout ceci perd son sens devant les plats que nous vous présentons. Voici un petit florilège des plats les plus caloriques au monde. 

Les plats les plus caloriques au monde
Top Chef 2016 : Plats traditionnels revisités, résumé de l'épreuve
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible