Top Chef 2016 : Kévin éliminé lors de l'épisode 6

Ecrit par

C’est Kévin qui est éliminé à l’issu d’un marathon culinaire qui a duré plusieurs heures et au cours duquel les candidats ont dû relever des défis courts mais très intenses !

Après la qualification de Charles et Coline lors du défi d’Olivier Streiff, Thomas, Kévin et Franck s’opposent autour du thème du tourteau. Thomas d’abord, retrouve le sourire après une épreuve difficile et des remontrances de son coach Philippe Etchebest. Il se lance dans la réalisation d’un cannelloni de courgette farci au tourteau, à la ciboulette et au pamplemousse accompagné de chips de Saint-Jacques. Kévin souhaite rendre honneur au chef Michel Sarran avec là aussi un cannelloni de tourteau accompagné de citron vert, de pomme verte, de yuzu et de soja, avec une mayonnaise au safran farci dans un Cannelloni de céleri rave. Mais sa recette est bien trop simple et le cuisinier belge a conscience qu’il doit se dépasser et faire des choses qu’il ne connait paspour convaincre ! Il ajoute donc un jus de tourteau bien corsé qui permettra de donner du relief à son plat. Franck en revanche a plutôt mal vécu sa défaite dans l’épreuve imaginée par Olivier Streiff. Ce dernier semblait en effet peu intéressé par l’assiette du sudiste. Il se lance donc dans la préparation d’une assiette de la mer, assemblage de ce qu’il connait, et maîtrise parfaitement ! Un rouleau de printemps au tourteau, un tartare d’huître et une bisque de crabe composent son assiette.

Mais même les huîtres ne veulent pas s’ouvrir, preuve que le candidat a bien du mal à aller au bout de ce marathon culinaire qui dure depuis plusieurs heures ! La dégustation commence avec l’assiette de Kévin que les chefs trouvent un peu terne, mais malgré tout risquée sur le plan gustatif. Dans l’ensemble, la farce est plutôt sèche et le goût du poisson est dénaturé. Le plat de Franck en revanche est plus élégant et raffiné. Le concurrent s’est bien repris sur le plan technique mais la fatigue et le découragement se ressentent avec un jus trop salé et un ensemble peu cohérent. La recette de Thomas fait elle l’unanimité : colorée, aboutie et gourmande. Mais la sauce est beaucoup trop salée. Malgé tout, l'ensemble est tellement réussi que les petits défauts se font oublier. Le coup de cœur de la dégustation est le plat de Thomas, Philippe Etchebest est donc rassuré et content de ne pas avoir perdu la Guerre des Chefs. Thomas est également heureux de ne pas avoir été éliminé. Michel Sarran est lui plutôt triste puisque ce sera forcément l’un de ses poulains qui quitte l’aventure. C’est malheureusement Kévin qui n’a pas assez convaincu le jury, malgré son âme sensible de cuisinier et sa personnalité joviale et toujours positive.