Top Chef 2015 : Replay Épisode 1

Ecrit par

Le plus grand concours de cuisine réservé aux professionnels est lancé ! Comme la rédaction de meltyFood vous avait salivé, la soirée durant, devant les créations des toques en compétition. Retour sur ce premier épisode gorgé de surprises.

Si Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Michel Sarran font partie desnouveautés de la sixième saison de Top Chef notable, les 15 nouveaux candidats de cette promotion 2015 ont vécu une première semaine de concours pleine de surprises. Tout d'abord répartis en 3 groupes, ils ont du répondre aux exigences des chefs et de leur épreuve car à l'issue de chaque épreuve, un candidat a été directement éliminé. 3 chefs, 3 épreuves et c'est le chef Philippe Etchebest qui ouvre le bal des saveurs sur un produit commun de tous les gourmands : les pâtes ! En forme de cubes, de sphères ou encore de timbales... Mais comment faire un plat spectaculaire avec des pâtes industrielles ? Quand Vanessa prend des risques en colorant ses pâtes, Martin surnommé Ratatouille souffle de la pâte à cannelloni façon chips, une première ! Un challenge relevé haut excepté pour Fatimata qui quitte d'entrée l'aventure.

Top Chef 2015 : Replay Épisode 1

Hélène Darroze prend ensuite le relais avec le second groupe de candidats. L'objectif : réaliser une poire Belle Hélène, ce fameux dessert à base de poires (le zoom de la rédac) pochées dans un sirop et nappées de chocolat chaud accompagné d'une glace à la vanille, de manière gastronomique. Glacée, présentée chaude ou encore froide... Tout est permis, hormis décevoir la chef étoilé ! Malheureusement, mission échouée pour Pierre et sa poire sans sucre vinaigrée, qui rend son tablier après la dégustation du jury au grand complet. Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, il en est de même pour Harmony . Face aux papilles expertes de Michel Sarran, sa création n'a pas répondu aux attentes d'une assiette gastronomique avec un simple poulet et des pommes de terre. Pourtant, le chef a invité les candidats dans sa propre maison, dans le Gers, là où lui-même a découvert la cuisine aux côtés de sa mère lui cuisinant alors à l'époque la volaille en " crapaudine ", c’est-à-dire aplatie d'une manière qui l'a fait ressembler à un crapaud puis panée et grillée. Un met régressif qui n'est apparemment pas au goût de toutes les toques en lice. On vous laisse (re)découvrir cet épisode sur le replay de M6.