Top Chef 2015 : Episode 5, résumé des entrées de bistrot

Ecrit par

Œufs/mayonnaise, radis/beurre, poireau/vinaigrette : les entrées de bistrot sont remises au goût du jour et surtout à celui du juge Christian Constant pour cette première épreuve de Top Chef. La guerre des chefs est déclarée.

L’Épisode 5 ce soir de Top Chef s'annonce riche en rebondissements pour nos 9 candidats encore en lice. Et pour cause, cette semaine la guerre des chefs est officiellement déclarée ! Séparés en 3 groupes de 3 toques, ils devront aux côtés d'Hélène Darroze, Michel Sarran et Philippe Etchebest s'affronter pour transformer dans un premier temps des entrées de bistrot sous forme de plats gastronomiques et échapper à la fatidique épreuve de dernière chance. Œufs/mayonnaise, radis/beurre, poireau/vinaigrette... La guerre des brigades s'articule autour d'entrées très courantes. Pour Martin, Xavier et Julien formant la brigade de Philippe Etchebest il est question de gagner avant tout ! Le potentiel est là du côté de Michel Sarran, habitué à la victoire depuis deux semaines. Autant dire que Kevin, Florian et Olivier ont du pain sur la planche pour continuer dans la lancée. Hélène Darroze quant à elle se repose sur les qualités de Vanessa, Christophe et Adel.

Top Chef 2015 : Episode 5, résumé des entrées de bistrot

Les entrées de bistrot en recettes de Top Chef 2015 ! Une mission de taille pour les candidats chapeautés par les chefs étoilés, d'autant que ce n'est autre que Christian Constant, ancien juré de Top Chef qui rendra le verdict final. Révolutionner le visuel, rendre ses classiques exceptionnels : les équipes ont 1h30 pour bluffer avec ses incontournables de bistrot. Martin aux radis en différentes textures, Xavier aux poireaux imaginés version cannelloni de poireaux et os à moelle et Julien pour les œufs en carpaccio de blancs d’œufs relevés d'une mayonnaise, du côté d'Etchebest. Concernant la brigade teintée de féminité cette semaine, Vanessa s'affaire sur le radis/beurre revu comme un potager à l'assiette, le poireau pour Adel se transforme en coussinet de poireaux à l'anguille fumée et Christophe est attendu sur l’œuf mimosa revisité comme une omelette blanche, mayonnaise à l'anchois. Enfin chez Michel Sarran : Kevin prend la charge des poireaux repris en tubes de poireaux farcis sur une gelée de poireaux tout en finesse, Florian de l’œuf cannelloni de blanc d’œufs farcis forestière et pour Olivier ce sera les radis en rosace sublimé de beurre aux algues. Esprit d'équipe, solidarité, amour de la gastronomie : si tous les candidats ont mis du cœur à l'ouvrage seule l'équipe bleue, soit celle de Michel Sarran ne récolte aucun point et se voit recalée sur cette première épreuve et directement en dernière chance.