Top Chef 2013 : Naoëlle en interview exclu

Elle « envoie » et « réinterprète » avec brillo la gastronomie : Naoëlle d'Hainaut est la grande gagnante de cette quatrième saison de Top Chef. Son point de vue sur la compétition, sa victoire, ses projets … La lauréate revient sur l’aventure culinaire

Suivie par plus de 4.3 millions de téléspectateurs, la finale du food truck au Trianon Palace de Top Chef 2013 a couronné Naoëlle d'Hainaut, pour cette quatrième saison du concours de professionnels de la gastronomie. Tout au long de l’aventure, elle a su charmer les papilles d’un jury d’experts composé de Ghislaine Arabian, Christian Constant, Jean-François Piège et Thierry Marx avec des créations à déguster aussi bien avec les yeux qu’avec la bouche. Quelques heures après l’annonce de sa victoire la lauréate du concours culinaire a bien voulu répondre aux questions de meltyFood.

Top Chef 2013 : Naoëlle en interview exclu

meltyFood : C’était pour participer à des compétitions comme Top Chef que tu as voulu devenir une toque avisée ?

Naoëlle d'Hainaut : (rire) « J’ai commencé très tôt, Top Chef n’existait pas. Je me suis lancée dans un apprentissage en cuisine et tout m’as plu instantanément. C’est devenue mon leitmotiv. »

meltyFood : Quels sont les plus beaux souvenirs que tu as gardé de cette aventure ?

Naoëlle d'Hainaut : « Des rencontres comme celle avec Paul Bocuse ou encore avec les membres du jury bien qu’ils se devaient de rester objectifs, donc extérieurs à nous, candidats. Plein de souvenirs fous, de moments durs où on s’est en même temps tellement marrés et des amitiés. »

meltyFood : Justement, as-tu gardé contact avec d’autres candidats ?

Naoëlle d'Hainaut : : « Oui j’ai gardé contact avec de nombreux candidats comme Latifa qui est venue me rendre visite à l’Alcazar, Yoni ou encore Florent à qui j’ai envoyé des messages après le verdict. »

meltyFood : Qu’est-ce qui, selon toi, a fait la différence ? Quel est ton « truc » en plus ?

Naoëlle d'Hainaut : « La cuisine que j’ai appris avec Eric Fréchon. Avec lui ce qui compte c’est le goût avant tout. Il faut gouter et encore gouter. S’il y a trop de sel : on recommence ! Les assaisonnements, les cuissons… tout doit être juste pour mettre en valeur le produit. »

meltyFood : Une fois le dernier plat parti, comment t’es-tu sentie ?

Naoëlle d'Hainaut : « Nostalgique parce que c’était signer la fin d’une aventure mais c’était aussi un aboutissement, un soulagement même. »

meltyFood : Comment as-tu vécu le buzz général du chef Christophe Hache (le Bristol) et ceux qui t’ont traité de tricheuse sur les réseaux sociaux ?

Naoëlle d'Hainaut : Concernant Christophe Hache : « Je ne vois pas trop ce que ça lui a apporté. En quelques sortes ça a gâché la surprise et la victoire. Pour ce qui est des rumeurs de tricheries (en référence à l’épisode des carcasses de crevettes avec Yoni NDLR), forcement ce n'est pas agréable car ça vient à la fin de Top Chef. Et lui comme moi savons que nous n’avons pas commis de litige. »

meltyFood : Comment élabores-tu tes recettes ?

Naoëlle d'Hainaut : Apres une hésitation, « Je cuisine selon la saison, du coup je pars d’un produit. Après je ne sais pas, comme je le disais pour moi ce qui importe c’est le goût, l’assiette, son visueln bien qu’il soit important, vient après… Naturellement, je ne pourrai pas l’expliquer. »

meltyFood : Depuis la fin du tournage, maintenant que tu as le titre de Top Chef et les 100 000€, quels sont tes projets ?

Naoëlle d'Hainaut : « Ouvrir un restaurant sur Paris ou dans le Val d’Oise avec mon mari. J’ai des enfants en bas-âges, alors mon grand rêve de restaurant de le sud de la France relayé dans la presse n’est pas vraiment d’actualité. »

Quoi qu’il en soit à meltyFood on a hâte d’y dîner !

Source : meltynetwork