Top Chef 2013 : Julien en interview exclu pour meltyFood

Depuis le 4 février dernier vous avez pu découvrir l'étendu des talents présents pour cette quatrième saison de Top Chef. Optimiste et passionné, Julien Hagnery, toque de 39 ans est l'un d'entre eux. Découvrez-le sur meltyFood.

meltyFood vous a donné la bonne habitude de vous livrer chaque semaine les confessions de l'un des personnages de TopChef. Après les jurés, dernier en date, Jean François PIège au micro de meltyFood, rendez-vous pris ce lundi avec Julien Hagnery, candidat atypique mais surtout chef spontané et créatif. Pour meltyFood le cuisinier pour milliardaires (notamment P. Diddy et Tom Cruise, vous aurez pu le noter) revient sur son expérience dans l'émission et nous livre une Top recette inratable. "Come on ! "

meltyFood : Pourquoi avoir choisi de participer à Top Chef ?

Julien Hagnery : Au départ je n'aurai jamais du participer à Top Chef et puis l’une des casteuses de l’émission m’a rappelé et a insisté. J’ai fini par accepter et c'est comme ça que l'aventure a commencé pour moi.

meltyFood : Qu’est-ce que Top Chef a changé pour toi ? Que t'a apporté l'émission ?

Julien Hagnery : J'ai retrouvé le gout du challenge, l'envie de me surpasser et ça à développer ma créativité. Le fait d'être dans l'urgence donne envie de se surpasser soi-même. Et c'est ce que j'aime faire dans la cuisine : être créatif et spontané. Culinairement parlant ca a éveillé beaucoup de choses en moi. J'ai adoré participer à chacune des épreuves pour cela et parce que quoi qu'il arrive il faut que tu envoies.

meltyFood : Pense-tu que ton expérience de chef à domicile ést un plus ?

Julien Hagnery : Complètement, quand tu travail pour des privés tu es également soumis à des contraintes particulières. Il faut être opérationnel partout et tout le temps. Tu te dois d'être hyper souple, disponible et donc très organisé pour se souvenir de leurs goûts et savoir s'adapter. Car ce n'est pas eux qui doivent s'adapter à toi mais toi qui doit t'adapter à leurs envies.

meltyFood : Pendant la compétition, quelle était l'ambiance entre les candidats ?

Julien Hagnery : De mon côté je suis resté focus dans mon travail parce que je suis un compétiteur. Après chacun à son parcours. Nous sommes tous différents et avons tous des univers culinaires bien déterminé, pourtant ça ne m'a pas empêché de travailler en binôme. Si nous nous sommes tous retrouver sur le plateau de Topchef ce n'est pas un hasard. C'est pourquoi il faut savoir garder un état d'esprit fair play, nous étions tous dans la même galère.

meltyFood : Comment te sens-tu face aux jurés ? Qu'a tu ressentis en les rencontrant ?

Julien Hagnery : Beaucoup d'admiration. Ça a été un véritable honneur de rencontrer Christian Constant et Ghislaine Arabian. Puis ça m'a permis de faire connaissance avec Jean-François Piège et Thierry Marx car je ne les connaissais pas étant aux Etats-Unis lors des premières saisons de l'émission. Leur rencontre a été un véritable cadeau et j'ai aimé évoluer grâce à leurs commentaires sur mes plats.

meltyFood : Pourrais-tu donner aux meltynautes une Top recette simple et rapide ?

Julien Hagnery : Simple et rapide ? Je me souviens d'une recette des Philippines de poulet mariné au gingembre et à la citronnelle. Il te faudra quelques aiguillettes de volailles que tu assaisonnes avec de l'huile d'arachide, du sel du poivre, de la citronnelle et de gingembre haché ainsi que de la coriandre fraiche. Proportions : tant pour tant. Après avoir laissé mariner au moins une demi-heure la viande dans ce jus, tu fais cuire à feu moyen les blancs de volaille. Pour un poulet tendre de chez tendre cela doit être rapide mais pas à feu vif. Il n'y a plus qu'à accompagner les aiguillettes moelleuses de riz pour un repas complet et savoureux aux influences exotiques.