Top 5 : Les meilleurs films Food Porn

Ecrit par

Le cinéma nous fait vivre des émotions intenses et nous emmène le temps d'un film dans un monde entre l'imaginaire et le réel, un éveil des sens passant parfois même par le goût. On a fait une sélection des 5films les plus food porn de l'histoire du cinéma. 1, 2, 3, action !

Après notre top 5 des bars à cocktails testés par la rédac, c'est un tout autre top qu'on vous propose : celui des films les plus food porn. Vous savez bien, ces films vous donnant faim et vous faisant vivre un voyage des sens dans un monde entre l'imaginaire et le réel. Le goût n'est pas épargné dans cette sélection, et vous ne manquerez pas de saliver devant ce Top 5 comprenant notamment quelques films de différents genre : Ratatouille, tempête de boulettes géantes, Charlie et la chocolaterie, Julie et Julia, Saveurs du Palais. Un petit horizon mettant à l'honneur les liens du 7e art et de la gastronomie, un petit tour des cuisines du cinéma mondial. Cette liste non exhaustive va vous mettre l'eau à la bouche.

Tempête de boulettes de viande : Un dessin animé drôle et appétissant qui plait aussi bien aux grands qu'aux petits. Bien intentionné, l'inventeur Flint Lockwood crée un gadget transformant l'eau en nourriture. La vie est belle, il pleut du fromage, des spaghettis bolognaise, le plat préféré de lady gaga, et du poulet. Tout ceci semble une bonne chose à priori, mais apparaissent ensuite des tornades alimentaires et des tempêtes de boulettes de viande géantes. Tout un programme !

Ratatouille : On continue avec les films d'animation par le chef d'œuvre des studios pixar. C'est l'histoire d'un rat, Rémy s'installant dans les cuisines de Chez Gusteau, un grand restaurant parisien, après avoir été séparé de sa famille. Ratatouille est plus qu'un film d'animation c'est une invitation à la gastronomie pour cuisiniers en herbe ou confirmés, et une découverte des tables parisiennes. Rémy, la star du film a même son émission sur disney channel.

Julie et Julia : Mettant à l'honneur deux figures du cinéma, Meryl Streep et Amy Addams, ce film est un chef d'œuvre gastronomique et cinématographique. Il raconte l'histoire vraie de Julie Powell, jeune trentenaire décidant, au début des années 2000, de réaliser en une année toutes les recettes du livre de cuisine française de Julia Child, Mastering the Art of French Cooking. Une expérience relatée sur son blog. Absente des 10 blogs culinaires de 2012, le blog et l'histoire de Julie Powell nous mettent en appétit du début jusqu'à la fin du film. Une histoire prenante et touchante sublimée par la prestation de Meryl Streep.

Charlie et la Chocolaterie : la version Tim Burton nous plonge dans un monde gourmand et chocolaté. Entre rivière en chocolat, prairie en bonbons, arbres en guimauve on tend tout au long du film la main pour attraper et manger ces éléments du décor. Faute de réussir, on finit à un moment donné par se lever et attraper ce qu'on peut trouver en bonbons ou chocolats dans les placards. Charlie est un enfant issu d'une famille pauvre. Pour obtenir son comptant de sucreries, il participe à un concours organisé par le mystérieux Willy Wonka, propriétaire de la fabrique de chocolat de la ville. Celui découvrant l'un des cinq tickets d'or caché par Wonka dans les barres de chocolat de sa fabrication gagnera une vie de sucreries. Ce film mettant à l'honneur Johny Depp vous fera découvrir tous les bienfaits du chocolat.

Saveurs du Palais : Ce film culinaire de la rentrée 2012 place Catherine Frot, responsable des plats personnels du Président de la République. Entre gastronomie, politique et humour, Saveurs du Palais ne vous laissera pas indifférent. Le président socialiste se montre, dans le film, très exigeant devant la qualité et l'élaboration de ces menus, de ces plats luxueux préparés avec les meilleurs ingrédients alors que la misère est dans la rue. Vous finirez ce film sans doute avec les papilles qui salivent mais aussi et surtout l'esprit révolté… Un mélange des genres réussi et gourmand. Plaisir des yeux et de la bouche, ce top 5 est volontairement réduit, et éclipse certains films ayant leurs places dans la sélection tels que #chef ou même le film français "le chocolat"...