Thierry Breton, portrait du chef invité de Christophe Michalak dans la peau d'un chef

Ecrit par

Cette semaine, Christophe Michalak invite Thierry Breton dans l'émission Dans la peau d'un chef. Après avoir débuté à la télévision dans Un dîner presque parfait, Thierry Breton revient avec de nouvelles recettes.

Les téléspectateurs les plus attentifs se souviendront peut-être de la première apparition de Thierry Breton dans une émission de cuisine. En avril 2013, le chef d'origine bretonne (oui, comme son nom l'indique) participait à l'émission Un dîner presque parfait sur M6. À l'époque, il cachait sa véritable identité sous le pseudonyme de Thibault. Les candidats savaient qu'un chef professionnel se cachait parmi eux, mais ils ignoraient de qui il s'agissait. Le talent de Thibault (alias Thierry), l'avait vite démasqué. Le chef est de retour, cette fois avec son tablier blanc en évidence, pour transmettre sa passion aux candidats et aux téléspectateurs. C'est une cuisine exigeante avec des produits simples. Ce lundi, Thierry Breton propose une recette de pot-au-feu de pigeon. "C'est de la vraie cuisine, avec une seule casserole où les saveurs se mélangent. Moi, je n'aime pas cette cuisine où on cuit tous les aliments à part et on réalise le montage à la fin" explique-t-il à Christophe Michalak.

Thierry Breton nous a donné l'eau à la bouche avec ses recettes. Hors caméra, cet hyperactif a construit sa carrière à Paris. Né à Hédé en Île-et-Vilaine (35), Thierry Breton a été formé dans la capitale par les chefs étoilés de grands restaurants, comme le Ritz et le Crillon. Il a même travaillé à l'Élysée, sous la présidence de Mitterrand. Autant dire que notre chef invité a bien roulé sa bosse ! Thierry Breton possède aujourd'hui 3 restaurants à Paris. Il a installé ses fourneaux rue de Belzunce, près de Gare du Nord dans le Xe arrondissement. Si vous voulez goûter sa cuisine, allez donc faire un tour Chez Michel, Chez Casimir ou à La Pointe du Grouin. Thierry Breton n'est pas seulement un chef à succès, c'est aussi un entrepreneur plein d'énergie. Il a également créé un fournil dans le même quartier. Par passion, il se lève la nuit pour confectionner pain et viennoiseries traditionnels. Il livre ensuite ses produits dans les meilleurs restaurants parisiens. De quoi donner envie de croquer ses créations à pleines dents.

Source : France 2