Starbucks : Elle réclame une somme démente après s'être ébouillantée

Ecrit par

Une cliente de Starbucks accuse la chaîne de lui avoir servi une boisson beaucoup trop chaude qui l'aurait grièvement brulée et réclame plus de 130 000$ pour le préjudice moral et physique.

Julia A Garcia attaque Starbucks en justice et réclame 132 235$ pour lui avoir servi une boisson "beaucoup trop chaude pour être consommée". L’événement s’est déroulé il y a maintenant plus d’un an : en avril 2014, la cliente a commandé un thé qui lui a été servi à emporter dans un gobelet dans la ville de Wood Village en Oregon. La commande se faisant dans un Drive-In, elle aurait récupéré le récipient dont le couvercle aurait littéralement fondu sous l’action de l’eau chaude permettant au liquide brûlant de se renverser sur ses genoux et sur son abdomen lui causant des brûlures au 2e et au 3e degré. Il y a quelques jours d‘ailleurs, Starbucks a été la cible de toutes les attaques puisque son gobelet rouge épuré a attiré les foudres de l’Amérique conservatrice puisqu’il ne comporte aucune référence à Noël, ce qui ferait de ce récipient un objet anti-chrétien.

Starbucks : Elle réclame une somme démente après s'être ébouillantée

La cliente réclame donc aujourd’hui la somme de 125 000$ de dommages et intérêts pour le préjudice physique et psychologique, ainsi que 7 235$ pour rembourser ses factures médicales. Selon ses accusations, non seulement la boisson a été servie à une température dangereuse, mais en plus le gobelet serait connu pour avoir un défaut de fabrication. Le barrista serait lui aussi en accusation puisqu’il aurait mal fermé le fameux couvercle… Mais ce n’est pas la première fois que Starbucks fait face à une attaque pareille : un policier avait déjà porté plainte après s’être brulé avec un café l’année dernière. Il n’avait cependant pas pu avoir gain de cause puisque la boisson lui avait été offerte, un privilège dû à son statut mais qui lui ôte certains de ses droits.