Sodas taxés au Mexique, un modèle à suivre ?

Ecrit par

Après un an de taxes sur les sodas au Mexique, une première étude confirme l'efficacité de cette mesure. Devrions-nous suivre l'exemple ?

Le 1er janvier 2014, le Mexique prenait une mesure des plus inédites pour le pays considéré comme étant celui avec la plus grande proportion "le plus obèse du monde" selon son Ministère de la Santé : taxer les sodas avec des sucres ajoutés. A savoir que l'Amérique du Nord en général est concernée par ce fléau puisqu'aux Etats-Unis, 1/3 des aliments contient des acides gras trans, favorisant fortement le surpoids et l'obésité. Malgré de nombreuses pressions de la part de l'industrie des sodas, le pays a décrété qu'un peso (6 centimes d'euro) serait prélevé par litre, provoquant une augmentation de 10% du prix des produits. Des chercheurs de l'Université de Caroline du Nord et de l'Institut National de Santé publique mexicain ont réalisé la première étude portant sur l'évolution de cette mesure. Ainsi, les comportements de 53 villes ont été observés et les résultats s'avèrent très satisfaisants pour cette première année de mise en vigueur.

Sodas taxés au Mexique, un modèle à suivre ?

En moyenne, la consommation de boissons sucrées a diminué d'environ 6% sur l'année, en sachant que fin décembre 2014, cette baisse était de 12%. L'étude est même allée plus loin en distinguant la consommation par classe sociale. Ainsi, fin décembre, les classes les plus défavorisées ont diminué leur consommation de sodas sucrés de 17%, en raison du manque de moyens face à l'augmentation des prix. Une mesure qui commence à faire du bruit dans d'autres états, puisque le chef Jamie Oliver a récemment annoncé qu'il taxait les boissons sucrées dans son restaurant au Royaume-Uni. Bien que la France soit nettement moins concernée par l'obésité que le Mexique, 2 français sur 5 souffrent tout de même de cette maladie selon une étude pour la marque Withings. Pourquoi ne pas à notre tour, instaurer cette taxe ? Elle permettrait non seulement de réduire la consommation des boissons sucrées mais aussi d'être un frein à l'achat de sodas par les enfants, disposant en général de peu d'argent de poche. Etes-vous pour ou contre cette taxe ?