Santé : Les troubles du comportement alimentaire liés aux hormones ?

Ecrit par

Une étude américaine fait le lien entre les hormones et les troubles alimentaires. Les scientifiques expliquent que les crises de boulimie pourraient être dictées par le taux d’œstrogènes présent dans le corps d'une femme.

On dit que la pression pousserait aux troubles alimentaires, mais malheureusement il existe une multitude d'autres facteurs peuvent les engendrer. Des chercheurs du Baylor College of Medicine (Texas) prouvent qu'un traitement hormonal, que se soit un moyen de contraception ou tout autre processus faisant appelle au système hormonal, engendre des troubles du comportement alimentaire tel que la boulimie. Les femmes ayant des cycles menstruels irréguliers seraient "plus susceptibles de crises de boulimie". Il semblerait que plus le taux d’œstrogènes d'une femme est bas, plus elle ressentira de fausses sensations de faim, des angoisses et donc de risques de fringales injustifiées. De quoi s'interroger sur les moyens de contraception fortement dosés en œstrogènes. A ce propos, les médecins mettent en garde les patients : bien que les œstrogènes permettent de limiter les déviances du comportement alimentaire, un fort taux hormonal est également associé au développement du cancer du sein... Alors pour soigner des troubles comportemental, faut-il faire en sorte de réguler le système hormonal, au risque de s'exposer à des problèmes plus graves?

Santé : Les troubles du comportement alimentaire liés aux  hormones ?
Source : http://www.dailymail.co.uk/