Santé : Le sucre plus mauvais que le sel pour le corps

Ecrit par

Une nouvelle étude met en évidence les dangers du sucre sur la santé, considéré comme plus mauvais pour le cœur que le sel. Les aliments industriels et les boissons gazeuses sont pointés du doigt par les experts de la santé en raison de leur teneur en sucre.

Le sucre plus mauvais pour le cœur que le sel ? Ce sont les conclusions d'une récente étude s'intéressant aux conséquences sur la santé des aliments industriels et des boissons gazeuses. On savait déjà le sucre plus mauvais que le sel pour l'hypertension. Les scientifiques le confirment encore aujourd'hui en généralisant les dangers sur le corps. Les maladies cardiaques constituent la première cause de décès prématuré dans le monde. L'hypertension artérielle est son plus gros facteur de risque représentant près de 350 000 décès aux Etats-Unis en 2009. Jusqu'à maintenant les experts de la santé conseillaient de réduire la quantité de sel pour diminuer les risques d'hypertension artérielle. Diminuer le sucre est selon l'étude, plus significatif sur la pression artérielle que le sel. Les scientifiques pointent du doigt le sirop de mais riche en fructose et fréquemment utilisé par les industriels et surtout dans les boissons gazeuses. Mais l'ensemble des produits du rayon confiserie ou biscuits sont tout aussi responsables.

Santé : Le sucre plus mauvais que le sel pour le corps

Il y a environ 300 ans, la consommation de sucre par an et par personne était de l'ordre de quelques kilos contre 35kg aujourd'hui en France. Francesco Cappucio de l'Université de Warwick confie au DailyMail "Une alimentation riche en sucre augmente l'hypertension artérielle, peut causer des accidents vasculaires cérébraux et des maladies cardiaques. Mais se focaliser sur le sucre plus que le sel n'est pas juste. Les deux doivent être contrôlés pour éviter les risques cardiovasculaires. Contrairement au sucre, le sel n'est pas un élément nutritif mais un produit chimique exhausteur de goût. Notre corps n'a pas besoin de plus d'un dixième du sel que l'on consomme actuellement. Les effets du sucre sont exagérés dans cette étude." Publiée dans l'Open Heart Revue, l'étude est donc à prendre avec du recul même si le sucre caché dans les aliments sains est à surveiller. Sel ou sucre, le tout c'est de ne pas faire d'excès et de se cantonner à une alimentation variée et équilibrée. On l'oublie souvent mais la santé passe d'abord par l'assiette.