L'effet de la Junk Food sur le cerveau

Ecrit par

Une récente étude de l'Université de Montréal a révélé que la junk food (et surtout sa consommation excessive) n'est pas seulement mauvaise pour le corps mais ausssi pour l'esprit.

Si vous aviez un doute à ce sujet, eh bien meltyFood vous le redit pour la énième fois, la junk food n'est pas bonne pour votre corps. Mais dernièrement, c'est à l'effet de la junk food sur le cerveau que se sont intéressée des scientifiques de l'Université de Montréal. Eh oui, il n'y a pas que la prise de poids, le diabète et autres maladies qui découlent de la consommation excessive de junk food ! L'étude publiée dans le Journal international de l'obésité, conclue que notre organe principal, le cerveau, est lui aussi concerné par ce fléau. En effet la consommation régulière de junk food change le cerveau, et lorsque l'on arrête d'en consommer, ce changement provoque de l'anxiété et de la dépression. Un problème dont certains ne souffrent pas à l'image de la chanteuse Jessie J qui n'aime pas la junk food.

Les chercheurs de l'Université de Montréal ont mené leur étude en observant que des souris mises à un régime chargé en sucre et en graisse avait une activité chimique du cerveau différente de souris au régime alimentaire sain. La chercheuse Stephanie Fulton précise que "c'est intéressant que c'est changement intervienne avant l'obésité. Ces découvertes défient notre façon d'interpréter les relations entre les régimes, le corps et l'esprit". Alors que Barack Obama a été sommé d'arrêter la junk food en public, il semblerait bien qu'il nous faille à tous limiter au maximum notre consommation de junk food. Un constat pas si étonnant que ça, n'est ce pas ?

L'effet de la Junk Food sur le cerveau
L'effet de la Junk Food sur le cerveau