Santé : Etre gourmet pour moins grossir ?

Ecrit par

Contrairement aux idées reçues, être gourmet n'est pas synonyme de surpoids et d'obésité, bien au contraire.

Oubliez le cliché du gourmet obèse, passant ses journées à beurrer ses plats et à rajouter davantage d'huile et de sucre dans ses préparation, il a été scientifiquement prouvé qu'être gourmet limitait, parfois beaucoup, la prise de poids. Aux Etats-Unis, le Food and Brand Lab, un laboratoire spécialisé dans les comportements alimentaires au sein de l'Université de Cornell, a récemment publié dans la revue Obesity, la conclusion de son sondage auprès de 502 femmes américaines. Résultat, les femmes les plus minces, donc par conséquent, théoriquement en meilleure santé, étaient celles qui consacraient le plus de temps à la cuisine. Cette étude s'avère extrêmement logique car cuisiner est synonyme de connaître les doses et le contenu des plats, cela apporte de nombreux savoirs sur la nutrition et la cuisine. D'ailleurs, il n'y a pas que la prise de poids qui est moins importante chez les gourmets, mais aussi toutes les maladies liées à la surconsommation de produits non naturels, comme le diabète, qui peut être aussi diminué grâce aux baguettes.

Santé : Etre gourmet pour moins grossir ?

Les gourmets ont conscience de ce qu'il se trouve dans leurs plats, ils font donc, même inconsciemment, plus attention à leur ligne car ils savent faire les bons choix alimentaires. Ne consommant pas, ou du moins, très peu de produits industriels, ils s'avèrent beaucoup moins soumis à l'addiction alimentaire et de ce fait, aux troubles du comportement alimentaire (TCA). Plus l'on se nourrit de produits transformés, plus notre corps est habitué aux composants chimiques et moins l'on va se diriger vers des aliments frais. La preuve, le chocolat, la pizza, les frites et la junk food en général, sont considérés comme étant de vraies drogues. De plus, un gourmet va mettre du temps à faire de la cuisine, il voudra donc savourer et sera plus à l'écoute de son corps, contrairement aux boulimiques, mangeant à outrance très rapidement lors de crises de boulimie. Ces derniers se jetteront sur les produits industriels, se consommant rapidement et en masse. A savoir que les produits chimiques présents dans les plats, gâteaux, burgers, etc. tout faits renforcent les risques de développer des TCA en raison de l'addiction alimentaire. Cuisinez-vous vous-même vos plats ?