Santé : Boire 5 tasses de café par jour pour être en forme

Ecrit par

Vous êtes accro au café ? Bonne nouvelle ! Une étude réalisée par des scientifiques de la Corée du Sud révèle qu’en boire 3 à 5 tasses par jour diminue les risques de maladie cardiaque et les accidents vasculaires cérébraux.

Après avoir mis en lumière ses effets contre le cancer de la peau, les scientifiques prêtent au café des vertus contre les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Vous êtes accro à la caféine ? Alors vous allez être ravi. Une étude dirigée par l’hôpital Kangbuk Samsung de Séoul révèle que boire 3 à 5 tasses de café par jour réduirait l’accumulation de calcium dans les artères et donc améliorerait le système cardiovasculaire. Les études relatives aux effets du café sur notre santé se suivent sans pour autant se ressembler et même se contredisent parfois. Si depuis plusieurs années les spécialistes nous mettent en garde contre l’excès de caféine et la consommation de café, voila qu’une étude vient redorer l’image de cette boisson. Le comité consultatif sur les recommandations alimentaires aux Etats-Unis conseille même d’en consommer quotidiennement. Une première outre-Atlantique qui n’est pas sans provoquer de vives réactions. Les avantages sur la santé l’emporteraient sur les effets néfastes. Alors pourquoi s’en priver ?

Santé : Boire 5 tasses de café par jour pour être en forme

En plus de réduire le risque de démence, consommer 3 à 5 tasses de café par jour diminuerait les risques de développer des maladies cardio-vasculaires, la maladie de Parkinson et même certains diabètes. Pour parvenir à de tels résultats, les chercheurs ont étudié 25 138 Coréens dont la moyenne d’âge était de 41 ans. L’étude publiée dans l’American Heart Association fait déjà polémique auprès des professionnels de santé arguant un obscurantisme des recherches. Le Docteur Eliseo Guallar, un épidémiologiste de l’Université de Santa Publique John Hopkins à Baltimore dans le Maryland aux Etats-Unis et co-auteur de l’étude confie à The Guardian "Notre étude est une étude d’observation d’association qui ne permet pas de prouver un lien de causalité à elle seule. Il est important que le public interprète cette étude dans son contexte. Les gens ne devraient pas se sentir obligés de boire du café pour diminuer les risques, mais ceux qui apprécient le café peuvent être réconfortés par une étude qui n’a pas réussi à identifier un risque et suggère même un bénéfice." Alors n’ayez plus mauvaise conscience lorsque vous boirez un peu trop de café. En plus de vous faire plaisir vous protégez vos artères.