Restaurant, le décret "fait maison" entre en vigueur aujourd'hui

Ecrit par

Le décret "fait maison" est officiellement appliqué moins d'un an après son adoption. Vous retrouverez à présent ce logo dans tous les restaurants qui respectent les critères d'adhésion. On vous explique ce qui change.

Défendu par l’Association Française des Maîtres Restaurateurs depuis plusieurs années, La mention "fait maison" adoptée depuis 2013 est enfin appliquée. Un décret gouvernemental qui tombe à pic puisqu’en moyenne, les sondages montrent que 75% des restaurateurs utilisent des plats préparés. Dans un besoin de transparence, ce label (inscrit comme décret de la loi sur la consommation du 17 mars 2014) s’applique de la façon suivante : les professionnels pourront indiquer sur la carte les plats "fait-maison" en apposant le logo près de chaque nom. Les restaurants qui proposent uniquement des plats suivant cette règle peuvent, quant à eux, l’indiquer à un endroit unique visible de tous et ainsi postuler au statut de maître-restaurateur.

Malgré tout, sans pour autant faire polémique, ce décret autorise certains produits bruts "pré-préparés" qui font grincer les dents des puristes. Ainsi, certains légumes peuvent avoir été reçus déjà épluchés, tranchés, coupés, hachés ou encore surgelés (à l’exception des pommes de terre). Parmi les autres "produits bruts" qui dérangent : la pâte feuilletée déjà prête, la choucroute, biscuits secs ou encore les fruits confis. Mais dans l’ensemble, le monde de la restauration s’accorde à dire que la mention "fait maison" rendue obligatoire par les députés dans les restaurantsdevenait indispensable dans cette période de crise que rencontre la profession. Retrouvez toutes les adresses porteuses du titre sur le site de l'association.

Restaurant, le décret "fait maison" entre en vigueur aujourd'hui