Régimes les plus ridicules à travers les siècles 

Ecrit par

Si certains régimes vous semblent bien absurdes aujourd’hui, découvrez donc les régimes les plus obsolètes des siècles derniers. Cigarettes, vinaigre… les moyens les plus insolites pouvaient faire guise d’alliés minceur en ces temps là !

Aujourd’hui pour garder la ligne, on vous conseille de ne manger que de la viande et des protéines, ou alors de adopter un régime à base de poudres. Mais on sait aujourd’hui que le meilleur moyen de maigrir durablement est d’adopter une alimentation variée et équilibrée ainsi que de faire quelques séances de sport par semaine. Pourtant, au 18e et 19e siècle, la science de la nutrition était encore moins bien enseignée qu’aujourd’hui. Voilà quelques régimes conseillés à cette époque qui ne vous feront pas regretter d’avoir essayé des tas de diètes incroyables finalement ! The Vinegar Diet. S’il était l’un des premier nutritionniste à bannir l’idée de la minceur absolue dans la tête des femmes du début du 19e siècle, Lord Byron était également convaincu que le fait de s’affamer était le seul moyen d’avoir une allure décente. A titre personnel, il ne se nourrissait que de tranches de pain de mie et de thé, le tout arrosé de vinaigre. A l’époque, sa technique eu tellement de succès que toutes les stars ne juraient que par lui. D'Elizabeth d'Autriche, plus connue sous le nom de Sissi l'Impératrice- au philosophe Nietzshe ou encore le célèbre écrivain Henry James, tous lui ont fait confiance !

Régimes les plus ridicules à travers les siècles 

The Cigarette Diet. Quand nous chassons aujourd’hui le tabagisme à revers de bras, en 1920 on pensait que les cigarettes étaient un parfait moyen de garder le contrôle sur son poids. Grâce aux anciennes publicités ou des séries comme Mad Men, on comprend mieux l’envergure et le poids qu’avaient les entreprises de cigarettes. Mais de là à ce qu’elles puissent jouer un rôle dans la nutrition ? C’est en tout cas le discours que Constance Talmadge, une grande icône du moment, propageait. Ambassadrice des campagnes de pub de Lucky Strikes, certains posters affichaient clairement “envie d’un burger, prenez une cigarette ! ”. Le régime le plus dégoûtant est sans aucun doute la Tapeworm diet. Le message était simple : mangez, mangez, mangez … et perdez du poids en même temps. Loin d'être un moyen détourné d’inciter aux TCA - les Troubles du Comportement Alimentaire - mais tout simplement le slogan publicitaire de pilules contenant des oeufs larves. Une fois développées à l’intérieur de votre estomac, elles se chargaient de manger toutes les calories que votre coeur ne pouvait ingérer. Légende urbaine ou vraie composition, ces pilules nous font surtout penser à ce que l’on appelle la maladie du vers solitaire ou Ténia.

Régimes les plus ridicules à travers les siècles 
Régimes les plus ridicules à travers les siècles 

The Chewing Diet. Vous avez déjà entendu qu’il fallait bien mâcher sa nourriture avant de l’avaler, et même de poser sa fourchette une fois sur l’assiette avant de la remettre à nouveau dans sa bouche ? Et bien cette technique ne date pas d’hier sachant qu’en 1903, un artiste américain répondant au nom de Horace Fletecher a perdu 40 kilos uniquement grâce à cette technique. Devenu ensuite un gouru des régimes, il assurait qu’en croquant dans un aliment et en le mâchant précisément 32 fois, c’était la clef de la minceur assuré. Appelé the Great Masticator, c’est lui également qui a fait maigrir l’écrivain Franz Kafka dans les années 20. Ce classement se conclue avec la Grahamite Diet ou Miserly Diet. Basé essentiellement sur de la farine - celle que l’on use pour faire des crackers- ce régime servait à la base a s’éloigner de certains pêchés . En effet, son inventeur était un prêtre prébystérien qui pensait qu’un régime végétarien à base de farine de grahamite éloignait de l’homosexualité, le désir de masturbation et tout désir sexuel confondu. Fait amusant : en 1830, ce régime a été imposé à tous les élèves d’un collège de l’Ohio, Oberlin College, pour repousser les vices de ces pauvres étudiants. Pour des conseils plus malins, consultez nos articles régimes par ici.