Ramadan 2013 : Témoignages de Sarah et Anas (EXCLU)

Ecrit par

Le Ramadan s'achève bientôt mais nous sommes encore un peu sur notre faim ! Sarah et Anas calment un peu cette fringale en nous parlant de leur Ramadan respectif, pour l'une en Chine et l'autre au Maroc. Découvrez leurs témoignages sur meltyFood.

En ce 22ème jour de ramadan, les jeunes pratiquants ont eu le temps de déguster de nombreux plats traditionnels et de redécouvrir la cuisine orientale. Sur meltyfood.fr on vous propose même la recette des makrouts. C’est l’occasion pour tous les musulmans de se régaler pendant un mois au delà de l’aspect religieux que cet événement représente. Les mamans s’agitent en cuisine pour préparer les classiques du Ramadan comme les bricks farcies au poulet, à la viande hachée ou encore la fameuse soupe que l’on retrouve sur toutes les tables (harira ou chorba selon le pays). Le mois de jeûne arrive bientôt à sa fin (vous noterez le jeu de mots) et nous avons souhaité recueillir quelques témoignages sur les pratiques culinaires de Sarah et Anas, deux étudiants en école de commerce qui connaissent très bien tous les aspects de ce mois spirituel. La particularité pour Sarah, c’est qu’elle a pu vivre quelques semaines en Chine pour son stage de fin d’année et elle a donc jeûné à Shanghai cette année. Elle nous raconte la version chinoise du Ramadan. Quant à Anas, il a pu rentrer à Casablanca au Maroc auprès des siens. Il nous décrit son expérience à la maison.

Plus d'actu sur Ramadan 2013Ramadan 2013 : Un retour à la cuisine traditionnelle ?

La belle jeune fille nous révèle que les conditions climatiques sont assez difficiles à Shanghai : « Il fait très chaud en Chine, c’est très dur de faire le ramadan là-bas lorsqu’il fait 40 degrés ». Elle nous raconte aussi la petite routine qu’elle a pris lors de son séjour : « Le premier jour, je me demandais où j’allais pouvoir rompre le jeûne et par chance, je suis tombée sur un petit restaurant musulman. C’était inespéré mais apparemment dans le Nord du pays, l’islam y est un peu présent ». Pour les plats, Sarah nous révèle ne pas avoir eu beaucoup de choix : « C’est simple, c’était des nouilles et de la soupe, j’avais tout de même ramené mon stock de dattes que je devais économiser et mes pâtisseries orientales pour ne pas trop sentir le dépaysement (rires), j’y étais souvent seule à ce restaurant car le soleil se couchait vers 20h et que les chinois mangent vers 18h et en faible quantité ». Enfin lorsque Sarah nous donne ses impressions, elle nous dit clairement : « Pour moi le ramadan, c’est le mois de la tradition, en Chine, c’était intéressant mais je préfère manger marocain pendant cette période, beaucoup de plats m’ont manqué comme nos fabuleuses crêpes qu’on appelle "msemen" et "baghrirs" mais aussi nos petits pains farcis (batbouts). Et en sucré ? Les chabakias et les briouates, j’y pensais chaque jour ! ». Sur meltyFood, on pense à tout et voici la recette des briouates spéciale ramadan !

Anas, lui, est rentré au Maroc afin de passer le ramadan avec sa famille. Il nous explique d’abord que c’est bien plus simple de jeûner au pays. En effet, pour le temps de jeûne car le soleil se couche plus tôt, les horaires de travail sont allégées donc il peut être avec sa famille plus longtemps. Il est très content de ce qu’il mange. Il nous a confié : « Je suis très satisfait de ce qu’on me prépare, nous essayons de manger équilibré, on fait un ftour avec quelques spécialités marocaines (en entrée) et un repas avec un plat, c’est notre diner et lorsque l’on revient de la prière, on prend le dessert. L’objectif est de dormir le ventre léger surtout que la journée est plus longue que le soir donc un seul repas nous suffit. ». Nous étions aussi curieux de savoir la compostion de ce ftour. Il détaille donc les plats que sa sœur et sa maman préparent avec amour : « On est pas trop soupe donc pas de harira, c’est trop lourd surtout qu’il y a de la farine dans celle-ci. Pour les entrées, c’est souvent des salades et des bricks, pour le plat principal, c’est assez copieux par contre. On prépare souvent des tajines. Mon préféré est celui à la viande et aux frites et avec des olives bien sûr car sinon c’est pas un vrai tajine ! Et en dessert, quelques pâtisseries aux amandes ». Sur meltyFood, on adore aussi les bricks salées, retrouvez leur recette.

Le jeune homme nous donne aussi les différences entre le ramadan au Maroc et celui qu’il a pu vivre en France l’année dernière. Il nous explique « En France, je mangeais avec mon pote Sido donc on se partageait les tâches et on préparait à manger alors qu’au Maroc, je suis tranquille. Les plats qu’on me cuisine ici sont trop sophistiqués pour moi. Et puis c’est plus facile de faire le ramadan lorsque tout le monde jeûne, ce n’était pas le cas en France. » On souhaite donc une excellente fin de ramadan à nos deux étudiants qui ont gentiment donné leurs impressions sur ce mois saint et riche culinairement. Pour ceux qui souhaiteraient s'adonner à la cuisine marocaine, découvrez la vraie recette des Baghrirs à l'occasion de ce ramadan, vous ne serez pas déçus ! Pourriez-vous faire le ramadan dans un autre pays ?