Que penser du régime Dukan ?

Ecrit par

Pour la première fois en quinze ans, l'obésité a reculé en France. Grâce à qui ? Pierre Dukan estime que sa méthode de régime a contribué à réduire la hausse du surpoids : une hérésie pour la communauté médicale.

Une étude scientifique parue la semaine dernière nous apprenait la recrudescence de ce fléau sanitaire qu'est l'obésité. On dit merci qui ? Certainement pas les autorités publiques …Non ! Merci, professeur Pierre Dukan ! En toute modestie, l'auteur du célèbre « régime Dukan » estime être à l’origine de la baisse de l’obésité en France. Et il va même plus loin : selon lui se nourrir de manière équilibrée ne sert à rien pour maigrir… De quoi faire bouillir ses détracteurs ! Car si la méthode Dukan a autant de succès, elle n'en reste pas moins nocive et vivement critiquée par les médecins. Jean-Philippe Zermati et Gérard Apfeldorfer, nutritionnistes et auteurs du livre «la dictature des régimes» s'insurgent et soulèvent des méthodes néfastes pour le corps et l'esprit : "effet rebond, troubles alimentaires, complications psychologiques". Autre gourou de la nutrition, Jean-Michel Cohen n'a d'ailleurs pas hésité à critiquer publiquement son régime amaigrissant, l'accusant d'être "une véritable déstructuration alimentaire, qui entraîne de graves problèmes de santé chez certains patients, comme une forte hausse de cholestérol, des problèmes cardio-vasculaires, des cancers du sein".

Basé sur la consommation à volonté de protéines maigres, le régime le plus célèbre du moment serait-il dangereux pour la Santé ? Comme tout régime, la méthode minceur Dukan présente des avantages et des inconvénients. Si elle s'avère être efficace en terme de perte de poids rapide et importante, elle n'en demeure pas moins risquée. Au rayon des effets secondaires indésirables, on trouve : mauvaise haleine, migraines, carences entraînant fatigue ou crampes, constipation sévère, troubles de la vision…A cela s'ajoute des troubles de l’équilibre mental et du comportement alimentaire comme le sentiment de frustration, la perte d'envie de faire à manger, la sensation de manque ou encore la stigmatisation du "gros". Alors mincir, oui, mais à quel prix ? Quelle est la bonne méthode ? Et si pour maigrir ou du moins ne pas grossir il fallait, comme Loana, adopter un menu léger et sain dans le respect de soi et de ses gouts…Qu'en pensez-vous ?

Que penser du régime Dukan ?
Que penser du régime Dukan ?