Quand des scientifiques prédisent l'avenir de la nourriture!

Ecrit par

Si l’avenir est incertain, beaucoup de scientifiques et d’experts assurent que l’alimentation jouera un rôle majeur dans les prochaines années. Découvrez pourquoi !

Que mangerons-nous dans 10, 20 ou même 50 ans ? Si les plus pessimistes affirment que l’eau deviendra prochainement de plus en plus rare, comment ferons-nous pour faire pousser nos légumes ? Le site Eater s’est intéressé à la question et a interviewé des experts de l’alimentation. Pour Chris Gerling, un oenologue de l’Université de Cornell, "je pense que l’avenir de l’alimentation revient à revenir vers le passé. (…) Mais comment y arriver pour 8 ou 10 milliards de personnes, tout en utilisant moins de ressources ? Comment rendre les produits frais plus disponibles et plus accessibles financièrement"? Pour Vince Reyes, membre du département Science et alimentation à UCLA, certaines solutions existent déjà :"Le simple chef qui utilise des protéines ayant une empreinte carbone réduite comme les insectes (…) d’autres projets plus complexes comme la viande in-vitro ou les imprimantes 3D alimentaires qui utilisent beaucoup moins de ressources et d’espace…" Sur ce même principe, le seitan est l’équivalent de la "viande" vegan.

Raymond P. Glahn, un chercheur à l’Université de Cornell va plus loin en assurant que nous avons déjà toutes les solutions, comme le circuit court, pour obtenir en permanence des produits frais directement du producteur. Les efforts à réaliser sont donc plutôt de l’ordre de la santé comme le problème de l’obésité : "Nous devons apprendre à nous adapter à notre mode de vie moderne, à équilibrer notre apport calorique, la qualité de notre nourriture et faire de meilleurs choix. Mais nous devons par-dessus tout faire plus d’exercice"! Enfin, Elizabeth A. Bihn, directrice du département des sciences alimentaires de l’Université de Cornell explique tout simplement que “les fruits et les legumes sont l’avenir. Les études montrent que consommer des fruits et des légumes a un effet positif sur la santé à la fois sur le court et le long terme, à la fois pour réduire les risques de cancer et de maladies cardiaques". La solution serait donc de revenir aux techniques anciennes et à l’alimentation de nos aïeux, tout en modernisant les techniques de production. Le XXe siècle et l’essor de l’alimentation industrielle était donc une mauvaise idée ? Si un aperçu de l’avenir plus “concret" vous intéresse, découvrez les innovations food du futur déjà en préparation en France !

Source : Eater