Puberté : Trop de sel engendre des retards

Ecrit par

Les résultats d'une étude scientifique menée à l'université du Wyoming ont démontré qu'une consommation excessive de sel peut enclencher un retardement de la puberté.

Ce n'est pas nouveau, avoir une alimentation équilibrée est la clé du succès pour que les enfants grandissent en bonne santé mais que se passerait-t-il dans le cas contraire ? Si nous avons découvert dans un précédent article de meltyFood que trop de soda déclenchait une puberté précoce, consommer trop sel donne, en revanche, l'effet inverse en la retardant. Du moins, c'est ce que constate une équipe de chercheurs de l'université du Wyoming dans une nouvelle étude. Selon les premiers résultats de leur rapport, une alimentation trop riche en sodium peut engendrer un retard important de la puberté, conduisant par la suite à une baisse de la fertilité ainsi qu'à une hausse de problèmes comportementaux. Une découverte majeure mettant en lumière les petites nuances existant entre un régime riche en sel et un autre beaucoup trop gras favorisant l'obésité. "C’est la première fois qu’une étude montre que les effets du sel peuvent être aussi néfastes que ceux des graisses", révèle Dori Pitynski, doctorante et principale auteure de l’étude américaine.

Puberté : Trop de sel engendre des retards

Cette étude n'est pas la première à analyser les effets néfastes d'un excès de sel sur notre santé mais elle permet d'établir un lien direct entre une consommation riche en sodium et problèmes de puberté. Pour mettre en évidence cela, l'équipe de scientifiques du Dr Pitynski a réalisé des tests sur des rats. Tandis qu'un premier groupe a subi un régime avec une teneur en sel trois à quatre fois supérieure aux recommandations des spécialistes de la santé, un second a quant à lui eu droit à un menu sans sel. Mais, après analyse, les résultats ont de quoi en surprendre plus d'un. Si, comme évoqué précédemment, manger trop de sel retarde la puberté, on obtient le même résultat lorsqu'on l'exclut complètement de son régime alimentaire. Il faut donc trouver un juste milieu en variant son alimentation et en ne mangeant pas trop de plats préparés, connus pour être trop riches en sodium.