Poids et forme : Améliorer son métabolisme en 10 leçons 

Ecrit par

Vous voulez perdre quelques kilos ou tout simplement vous maintenir en forme ? Pour cela c'est très simple, il vous suffit de prendre soin de vous, mais surtout d'être attentif à votre métabolisme. Voici quelques astuces simples et efficaces à adopter...

Le métabolisme késako ? Selon la définition de Wikipédia, il définit "l'ensemble des réactions chimiques qui se déroulent au sein d'un être vivant pour lui permettre notamment de se maintenir en vie, de se reproduire, de se développer et de répondre aux stimulus de son environnement". En somme, c'est le moteur qui vous définit, et par lequel vous perdrez ou non du poids. Il faut savoir que, contrairement à ce que l'on se plaît à croire, il n'y a pas de gens qui prennent du poids plus facilement que d'autres. Il n'y a que des métabolismes différents. La propension à grossir n'est pas inscrite dans l'ADN, et ne correspond qu'à un apport calorique plus élevé que les dépenses journalières. Ce processus étant directement lié au métabolisme. Alors pour faire en sorte que la machine soit plus efficace, vous pouvez huiler les boulons en adoptant ses petits principes.

1- Faire de l'exercice

Plus les années passent, plus le métabolisme baisse. Et l'on sait que la quantité de muscle d'une personne détermine sa capacité à perdre du poids. Donc, il faut faire de l’excercice pour maintenir le cap.

2- Ne pas sauter le petit-déjeuner

Si l’efficacité du petit-déjeuner a récemment été vivement remise en question, il a été prouvé que ceux qui le prennent sont plus minces que les autres. Le pire piège est de manger à la mi-matinée ou au début de l’après-midi, provoquant alors un ralentissement immédiat du métabolisme.

3- Le sucre, l'ennemi numéro 1

Le sucre est le principal responsable du stockage des graisses dans les tissus. Alors exit les smoothies de fruits car ils sont très riche en glucose, adieu également aux sodas. Et limitez tout ce qui sucreries et pâtisseries. Attention, contrairement à ce que l’on pourrait croire, le sucre peut se cacher ailleurs que dans les mets sucrés. Par exemple, les soupes industrielles, le pain de mie ou les plats préparés en sont saturés.

4-On mange épicé

La cuisine épicée a le pouvoir de redonner un coup de fouet au métabolisme. Alors n’hésitez pas à poivrer vos assiettes, ou à opter pour certaines épices. Par exemple le piment de Cayenne a le pouvoir de détruire des calories instinctivement. En effet, après son ingérence, la température du corps augmente et pour la faire redescendre, l’organisme brûles des graisses. Le noix de muscade engendre la sécrétion d'enzymes digestives quand le vinaigre de pomme s’impose comme un véritable serial-killer de calories. Enfin, le gingembre participe à la création de bile favorisant la digestion et de ce fait le transit intestinal.

5- Dormir, encore dormir

Selon de récentes études, la prise de poids est favorable chez les gens qui ne dorment pas assez. En effet, les muscles qui activent le métabolisme son régénérés au cours des dernières heures de sommeil.

6- Boire beaucoup

L’eau évacue les toxines produites lorsque le corps brûle des graisses. Le métabolisme, comme la majorité des fonctions corporelles implique l’eau. Et son déficit peut provoquer un ralentissement de tous ces systèmes.

7- Des petites portions tu mangeras

Pas besoin de se goinfrer d'énormes repas, le corps préférera plusieurs petites portions fractionnées à 2-3 heures d’intervalle. De ce fait, l’organisme est appelé à s’activer pour digérer plus fréquemment, entraînant alors la perte de calories.

8- Ne pas sauter de repas.

Il produit l’effet inverse que ce que nous venons d’énoncer. Sauter les repas affame votre organisme, et induit la récupération massive de calories au prochain repas.

9- Éviter le stress

Bien que ce soit rarement contrôlable, il est indispensable de contrôler un maximum son anxiété. En effet, le stress déclenche la libération d’un stéroïde appelé cortisol, et celui ci diminue le métabolisme. De plus, le stress pousse souvent les gens à manger de façon excessive

10- Miser sur les fibres

Ce sont les aliments les plus énergétiques. De plus, les fibres alimentaires ont la particularité de n’être ni digérées ni absorbées dans l’intestin grêle. Arrivées dans le colon, elles exercent leurs actions spécifiques et sont ensuite évacué de façon naturelle. Elles influencent ainsi le métabolisme en dopant la digestion. Seulement attention, il vous faudra boire suffisamment d’eau pour ne pas provoquer l’effet inverse. A savoir la constipation.