Pâtisserie: Scandale raciste à propos de chocolat noir

Ecrit par

Une pâtisserie des Alpes-Maritimes fait polémique et s’attire les foudres du Conseil représentatif des associations noires pour ses gâteaux en chocolat. Baptisées "Dieux" et "Déesses" les pâtisseries jugées racistes, représentent des personnages noirs aux lèvres roses et affublés de sexes démesurés.

Une pâtisserie de Grasse, dans les Alpes-Maritimes fait polémique auprès de ses clients mais aussi auprès du Conseil représentatif des associations noires (CRAN) en raison de quelques créations d'un goût douteux. Dans la vitrine on peut voir différents gâteaux dont deux baptisés "Dieux" et "Déesses" représentant des personnages en chocolat noir, aux lèvres roses, affublés de sexes démesurés. Jugées racistes, les deux créations provoque l’indignation voire le dégoût. Selon Le Parisien, le CRAN dénonce "des caricatures négrières, obscènes et injurieuses qui puisent dans la vieille tradition coloniale."Après la boisson pour raciste, les pâtisseries ? Il est vrai que les gâteaux rappellent le style colonial. Ordinairement les créations pâtissières se caractérisent par leur esthétisme et leurs saveurs car le plaisir passe par les yeux avant de passer par les papilles..

Pâtisserie: Scandale raciste à propos de chocolat noir

Mais Yannick Tavolaro, le pâtissier à l’origine de ces "Dieux" et "Déesses" se défend de toute allusion raciste arguant une meilleur maîtrise du chocolat noir. Il explique au Parisien "Je ne comprends ni pourquoi ni comment est née cette controverse. Ce n’est pas nouveau. Je fais ces pâtisseries depuis 15 ans et il y en a dans mes trois magasins. Si c’était à connotation raciste on ne me commanderait pas ces gâteaux. La seule chose qu’on leur reproche c’est d’être en chocolat noir. S’ils étaient blancs, personne ne s’en offusquerait. Mais le chocolat noir est plus facile à travailler et tant mieux, c’est tout." Il se défend donc de tout racisme et n’a nullement l’intention de retirer ses pâtisseries des ses vitrines. L’association CRAN demandant le retrait immédiat des pâtisseries jugées offensantes et les clients apportant leur soutien à leur artisan pâtissier-boulanger. Chez meltyFood, on préfère le cake design sans équivoque comme les cookies en forme de robe de star !