Paris signe le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

Ecrit par

"Scandaleuse et profondément injuste". Voilà comment qualifie Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l'Agroalimentaire la déperdition alimentaire. C'est pourquoi il signe avec Pauline Véron au nom de la ville de Paris le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Paris dit non au gaspillage alimentaire. Le 16 juillet prochain c'est à l'hôtel de ville de Paris, que la capitale confirmera son engagement dans la lutte contre le gaspillage alimentaire à travers la signature du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Seront présents lors de cet événement Pauline Véron, adjointe chargée de l’Economie sociale et solidaire et de Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l’Agroalimentaire. Leur objectif : revaloriser les surplus alimentaires dans le but de les redistribuer aux personnes en situation précaire via un projet pilote, coordonné par la Mairie de Paris et le ministère de l’Agroalimentaire. Pour citer un exemple récent illustrant ce type d'action, la redistribution des plateaux-repas non consommés à Rolland Garros, aux associations venant en aide aux personnes en difficulté.meltyFood encourage vivement ce genre de dispositif.

Paris signe le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire
Paris signe le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire