Pâques, le chocolat & les français

Ecrit par

Mais pourquoi consomme-t-on autant de chocolat à Pâques ? Petit état des lieux de cette fête religieuse devenue épicurienne !

Pâques est l'occasion pour le chocolat de se remettre sur le devant de la scène, à dix jours des festivités, petit état des lieux sur les rapports entre les français et le chocolat. Ce dernier est consommé dans de grande quantité, et ce en toute occasion. Quelques grandes dates du calendrier sont aussi l’occasion de le célébrer plus que de coutume. C'est le cas des fêtes de Noël et de Nouvel an, très riches en douceurs cacaotées, et qui sont suivies de près par celles de Pâques. Mais comment la fête de Pâques qui, selon la tradition religieuse, marque la résurrection de Jésus Christ, s'est elle transformée en chasse aux œufs et en millions de français dévorant du chocolat plus extravagant que jamais (à l'image du voyage au pays des Merveilles de Pierre Marcolini pour Pâques) ?

Pendant le carême, les jeûneurs ne pouvaient pas consommer d’œufs, le moment de Pâques venu il était donc de coutume de profiter de la production des dernières semaines. Au 17ème et au 18ème siècle, cette tradition perdure et les œufs de poule sont alors peints ou bien ornés de décorations. Il faudra attendre le 19ème siècle pour que se popularise l'idée de percer les œufs afin de les remplir de chocolat et depuis cette tradition ne s'est pas perdue. Le syndicat du chocolat nous précise qu'en 2015 c'est 15180 tonnes de chocolat qui ont été vendus en France à Pâques ( et 396 500 tonnes toute l'année). A noter cependant que les français restent de modestes consommateurs de chocolat avec 6,69 kilogrammes par personne et par an soit quasiment moitié moins que les leaders dans le domaine, les allemands, qui s'engouffrent 12,22 kilogrammes par personne et par an. A noter en revanche que les français sont plus amateurs que leurs voisins européens de chocolat noir, on en consomme 30% dans l'Hexagone alors que l'Europe n'en mange qu'à hauteur de 5%. N’oubliez pas de vous abonner au dossier meltyFood consacré à Pâques.

Source : Syndicat du chocolat