Pourquoi ne faut-il pas bannir la junk food ?

Ecrit par

Selon une psychologue anglaise, bannir la junk food de l'alimentation des enfants n'est pas la bonne solution et peut entraîner des risques d'obésité plus tard. meltyFood vous dit tout sur ce comportement.

Dr Jane Mccartney a compris le fonctionnement de l'addiction à la junk food et à toute la malbouffe. Si dans l'enfance ou l'adolescence, un certain type de nourriture est interdit ou banni du foyer familial, il va arriver un moment dans la vie de l'enfant où il va vouloir se rebeller et braver les interdits. Lorsque nous avons la liberté de choisir quoi, quand et où manger, nous avons donc tendance à abuser des choses "hors limite" de la maison. Le spécialiste ne dit pas qu' il faut faire rentrer la junk food comme une habitude alimentaire familiale mais il ne faut pas totalement la bannir, l'interdire et la rendre quasi-tabou. Qui plus est, la junk-food rend paresseux, c'est donc à manier avec précaution.

Il faut aussi expliquer aux enfants que ce n'est pas très bon pour la santé mais qu'on peut se le permettre de temps en temps. Il ne faut également surtout pas utiliser la nourriture comme une récompense pour bonne conduite. La suralimentation compulsive quant à elle, existe quand il y a un manque à combler. Les personnes qui mangent trop le font pour des raisons émotionnelles et cherchent du réconfort dans la nourriture. Le Dr Jane Mccartney estime que la plus grande majorité des personnes obèses en souffrent pour des raisons psychologiques et qu'il faut résoudre ce problème épineux pour retrouver une alimentation saine et un poids stable. Qui plus est, la junk food pendant la grossesse rendrait les enfants dépressifs. Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé.

Pourquoi ne faut-il pas bannir la junk food ?