Obésité : Les menus "light" repoussants ?

Ecrit par

Souvent repoussant sur les cartes des restaurants, les menus "light" feraient fuir les clients qui du coup, prennent des menus plus caloriques.

La moitié des français est en surpoids, les restaurants, malgré leurs bonnes intentions, seraient-ils aussi responsables ? Les menus "light" ne le seraient pas tant que ça et provoqueraient même l'effet inverse. Lorsque des aliments sains sont regroupés ensemble, ils ne paraissent pas très appétissants. Présentés comme la meilleure alternative quand on veut faire attention aux chiffres de la balance, les menus peu caloriques sont rarement un choix très motivé par notre estomac. Mais les sections "lights" des restaurants pourraient être un piège et feraient plutôt grossir. Ces menus, même enrobés dans de jolies appellations et noyés dans des termes gastronomiques, ne font pas vraiment envie. Quand vous pensez être mince ou vouloir maigrir, votre métabolisme pense qu'il va manger quelque chose de riche en calories et se retrouve donc déçu. Si votre bonne conscience vous a fait prendre le menu light, votre corps et votre cerveau vont avoir tendance à pousser à commander quelque chose de plus consistant.

Jeffery Parker, de l'Université de l'État de Géorgie, et Donald Lehmann, de l'Université Columbia, expliquent ce comportement : "la plupart des menus de restaurant sont assez complexes - offrant de nombreux plats composés de plusieurs ingrédients - les convives cherchent à simplifier leurs prises". En résumé, en regroupant des aliments peu caloriques ensemble, ils repoussent le client. Celui-ci va donc choisir des plats plus gras. Une étude a démontré que si ces aliments diététiques étaient mélangés normalement au reste de la carte, les gens choisissent des repas plutôt équilibrés dans leur ensemble. Heureusement, il existe untraitement pour manger beaucoup sans grossir.

Obésité : Les menus "light" repoussants ?