Obésité : Les aliments frits plus néfastes pour les obèses ?

Ecrit par

Tout le monde n’est pas égal devant la génétique ! C’est en tout cas ce qu’assure une étude américaine. Si l’on savait déjà que certains étaient génétiquement prédisposés à l’obésité, cette expertise va plus loin et s’attaque aux aliments frits.

Les aliments frits seraient plus néfastes pour les personnes ayant une prédisposition génétique à l’obésité rapporte le site Livescience. Si la nouvelle peut sembler évidente, cette étude se concentre sur les injustices génétiques qui profitent à certains ! En effet, certaines personnes seraient plus enclines à prendre du poids en consommant des aliments frits. Les chiffres sont parlants : pour une femme d’un mètre cinquante qui consomme des aliments frits quatre fois par semaine, on constate une augmentation 1 point de leur indice de masse corporelle. Deux fois plus qu’une personne génétiquement avantagée… Alors que l’OMS se demande si l’obésité ne devient pas une norme en Europe, l’étude n’oublie pas de préciser que ces résultats ne signifient pas que certains peuvent abuser de fritures en tout genre ! Au contraire, il ne faut pas oublier que les aliments frits peuvent avoir de nombreux effets sur la santé, comme l’augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires.

Obésité : Les aliments frits plus néfastes pour les obèses ?