La dépendance alimentaire, une réalité

Ecrit par

Une étude luxembourgeoise démontre l’existence réelle de la dépendance alimentaire. Au même titre que la drogue , l’alcool ou le sexe , la nourriture aussi rend accro.

Le sujet de l’obésité et des troubles alimentaires est en ligne de mire. Souvent dénigrée, la dépendance à la nourriture est perçue comme une pure invention ou un manque de volonté de la part des individus qui en souffrent. Seules les personnes atteintes comprennent l’enfer dans lequel cette addiction peut plonger. Les impulsifs sont plus touchés par l’obésité, mais on sait désormais que les addicts à la nourriture aussi. En étudiant plusieurs femmes au profil normal, des chercheurs de l’Université de Psychologie Clinique et de la Santé ( Luxembourg ) ont remarqué que la majorité d’entre elles ressentaient des sensations de faim, voir de fringale à la suite des repas. Développant alors les symptômes de dépendance alimentaire. Des tests ont été effectués trois heures après un repas : les chercheurs ont installés plusieurs femmes devant un écran d’ordinateur sur lequel des images de nourriture défilaient. Les résultats ont montré que la simple vision de ces images a produit l’envie de manger chez les femmes en surpoids particulièrement.

Le professeur Claus Voegele a déclaré : "Toutes les addictions sont semblables en ce que le patient aspire à l'excès de bien-être". Après un moment agréable et stimulant , comme pendant un pari sportif , un bon repas ou un acte sexuel , les neuro-transmetteurs de notre cerveau sont fortement stimulés. Et se sont ces cellules de plaisir qui créent les dépendances chez un patient : plus il mange, plus il ressentira l'envie et le besoin de manger. Alors comment sombre-t-on dans cette addiction ? Souvent on cherche à se consoler avec de la nourriture, par ennui ou bien par habitude. Des recherches complémentaires indiquent également que les femmes ont moins de volonté pour résister à la dépendance alimentaire et que la nature physique ou la culture propre à chaque individu peut aussi jouer leur rôle dans sa suralimentation. Inquiétant pour les demoiselles, quand on sait quela boulimie anxieuse commence dès le plus jeune âge... Vous sentez-vous victime de dépendance alimentaire ?

La dépendance alimentaire, une réalité
Source : http://www.dailymail.co.uk/health/article-2657057/Food-addiction-DOES-exist-Some-people-really-lack-willpower-programmed-binge-eat.html