La culpabilité, mauvaise pour perdre du poids

Ecrit par

Ce n'est pas une légende, manger en culpabilisant nuit gravement à la santé. Des chercheurs ont prouvé scientifiquement comment le fait de se focaliser et de regretter ce qu'on mange favorise la prise de poids.

Des chercheurs ont récemment démontré qu'entraîner le cerveau à aimer les aliments sains aidait à lutter contre le surpoids. A l'inverse, se détester parce qu'on a mangé la totalité des kinder s’avérerait fatal pour la prise de poids. Selon le magazine anglais Obesity, une personne prend du poids si elle est l'objet de pression et de discrimination de la part de son entourage. En effet, après avoir étudié le comportement alimentaire de près de 3 000 adultes pendant 4 ans, des scientifiques de l'University College de Londres ont prouvé que ceux qui avaient reçu des commentaires négatifs concernant leur poids avaient augmenté, tandis que les autres avaient maigri. Alors, notre poids dépendrait-il exclusivement du comportement des autres ? La nourriture reste le premier facteur mais le stress peut aussi décourager les gens de faire attention à eux en leur faisant perdre confiance en eux, et la discrimination peut démotiver un individu à faire une activité sportive. Aussi, si vous vous répétez sans cesse que vous êtes trop gros(se) et que vous culpabilisez pendant tout le temps où vous dégustez un bon repas, votre corps va enregistrer ces signaux négatifs et les assimiler en prise de poids. Une information qui pousse à réfléchir!

La culpabilité, mauvaise pour perdre du poids
Source : http://www.journaldemontreal.com/