Etudier fait grossir ?

Ecrit par

Une étude américaine conseille aux étudiants de surveiller leurs lignes car beaucoup de personnes prendraient du poids lorsqu'elles entrent à l'université. La rédaction de meltyFood vous en dit plus.

Un adulte sur trois seraient en surpoids dans le monde, l'obésité est décidément la maladie de notre siècle. Pour prévenir ce mal, il est important de connaître les périodes et les facteurs qui ont tendance a influer notre courbe de poids. Une étude américaine démontre que la prise de poids s'élève de deux kilos en moyenne durant la première année étudiante. En deuxième année les étudiants grossissent ensuite de 1,5 kilos en moyenne. On peut donc rapidement finir ses études avec 10 kilos en plus ! Tine Torbeys, une licenciée d'éducation physique belge a cherché à connaître ce qu'il en était en Belgique. Pour ce faire,elle a mesuré le poids, l'IMC et l'indice de masse grasse de 54 étudiants en début de leur première année à l'université et après un an et demi d'études. Elle a également observé leur comportement par le biais d'un questionnaire.

Etudier fait grossir ?

Ainsi au commencement de l'étude, 9,3% des étudiants avaient un poids insuffisant et 7,4% souffraient de surpoids. Un an et demi après, le pourcentage des jeunes au poids trop faible avait baissé de 2,7% tandis que le nombre d'étudiants en surpoids avait augmenté de 2,7%. Le nombre de jeunes d'un poids normal, 83,3%, est resté stable. Pourtant 70% des personnes interrogées ont déclaré avoir grossi de 1,5 kilos en moyenne et 67% des participants ont vu leur IMC augmenter tandis que leur indice de masse grasse avait grimpé de 08% en moyenne. La prise de poids touchait principalement les hommes. Cela pourrait notamment s'expliquer par leur plus grande consommation d'alcool (en moyenne). Ils ont aussi tendance à manger moins de fruits, à regarder plus la télévision et seraient confrontés à plus de stress. Torbeyns lance un appel pour lancer une campagne de sensibilisation. Elle voudrait prévenir les jeunes des risques en les incitant à avoir une bonne hygiène de vie. Les français ont de plus en plus conscience des dangers du surpoids, l'obésité est un problème majeur de santé pour 65% d'entre eux. L'heure est donc à l'action.

Source : http://www.levif.be/