Le test de la rédac

Ô Château, le test de la rédac

Publié par
Coralie Michard
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Noble, chaleureux, authentique : à l'image des crus qu'il propose, le bar à vin Ô Château célèbre cette année, 10 ans de dégustations et de découvertes épicuriennes à travers les vignobles et les terroirs français. Une adresse d'amateur curieux et d'initié que nous avons eu le délicieux honneur de tester.

Il n'est pas anodin de retrouver Ô Château dans notre top 5 des bars à vins parisiens. Réputée pour ses dégustations "volantes" en anglais à destination des étrangers en visite à Paris, l'adresse particulièrement emblématique puisque dans l'ancien hôtel particulier de la marquise de Pompadour puis de la branche paternelle de George Sand, fête cette année, ses 10 ans d'existence. Un anniversaire célébré par tous les amoureux du vin qui se donnent régulièrement rendez-vous au 68 rue Jean-Jacques Rousseau dans le 1er arrondissement pour découvrir ou approfondir encore leurs connaissances sur les précieux nectars français, alors sublimés par un menu créatif et inspiré des produits de saison. Mais revenons à nos crus dégustés dès l'apéritif, depuis les tabourets hauts du bar, accompagnés de charcuteries et de fromages sélectionnés chez des petits producteurs (de 18€ à 21€) en attendant que la table du second service de 21h soit dressée. Le long cordon de fines bulles de champagne rosé à peine monté à la surface, Alexandre Savoie sommelier attentionné se plaît alors à nous faire découvrir quelques-unes des 40 références proposées au verre à des tarifs raisonnables chaque semaine. Un petit panel parmi les 700 bouteilles références au total, allant de 28€ à 3500€, à la carte.

Ô Château, le test de la rédac
© Ô Château fb
Velouté de poireaux, glace au foie gras
© Ô Château
Homard Breton, agrumes, polenta poêlée
© Ô Château
Selle d'agneau, légumes d'automne rôtis au miel
© Ô Château
Poire Belle Hélène
© Ô Château

Si les mises en bouche nous ont ouvert l'appétit, le menu retour du marché à déguster à travers deux formules comprenant 3 vins classiques (31€) ou plus prestigieux (61€) annonce un voyage gustatif à travers les vignobles français des plus alléchants. Direction les sous-bois bourguignons avec un vin rouge issu du Pinot Noir, un verre de Givry en adéquation avec le velouté de poireaux et sa glace foie-gras. Charnu, ample, le centre du Médoc s'offre aux papilles amatrices de viande alors comblées avec une selle d'agneau relevée avec audace et finesse d'une sauce moutarde et café sur lit de légumes d'automne, accompagnée avec justesse de Saint-Julien. Plus léger mais tout aussi précis, le homard breton assaisonné de beurre blanc aux agrumes et sa polenta fondante sublimé d'un verre de Cabernet vient confirmé cette noble maîtrise des accords mets/vins. Magnifiés, par la cuisine créative des jeunes toques Fabien Mamer, jeune chef pâtissier de 22 ans et Nagui AbouZahra, 24 ans, les grands vignobles français, d’une incroyable variété, demeurent indubitablement l'une de nos plus belles richesses. De quoi s'enorgueillir d'être de nouveau le premier pays producteur mondial de vin !

À lire aussi
Bedford Diner Marais, le test de la rédac
À lire aussi
Le Café Bouillu, le test de la rédac
À lire aussi
Take Eat Easy, le test de la rédac
À lire aussi
Le "réveil douceur" de l'Hôtel Bourgogne & Montana****, testé par la rédac
Encore plus de contenus
Ô Château, le test de la rédac
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible