Nutrithérapie : Vaincre la maladie grâce aux aliments

Ecrit par

La nutrithérapie n’est pas seulement utile pour perdre du poids. Les compléments alimentaires sont en effet très utiles et peuvent désormais nous soigner.

Les français sont de plus en plus nombreux à se servir de la nutrithérapie pour se soigner, mais surtout de manière préventive. Près d’un adulte sur cinq avoue en consommer régulièrement, et parmi eux 71% sont des femmes. Ils ont pour la plupart une bonne hygiène de vie, mais surtout, ils font très attention à ce qu’ils mangent. Préférant éviter l’usage de médicaments, ils s’orientent tout naturellement vers les complètements alimentaires. Outre leur aide dans la prévention des maladies, ce sont surtout leurs effets thérapeutiques qui sont recherchés. Gélules, tisanes, 50% des compléments sont même prescrit par les généralistes. Ces derniers permettent également de compenser des carences en vitamines, en fer, ou encore soulagent des maladies bénignes : déprime, anxiété, troubles de la digestion, allergies… ou plus sérieuses comme l’hypertension, l’arthrose et même, dans certains cas, le diabète. Découvrez également les aliments qui permettent de rester jeune.

Nutrithérapie : Vaincre la maladie grâce aux aliments

Attention cependant à l’automédication comme le précise le Dr Jean-Christophe Charrié : "Contrairement à ce que l’on croit, ces produits ne sont pas anodins. Ils doivent être donnés au cas pas cas, avec la même prudence que des médicaments". En effet entre décembre 2010 et octobre 2014, le dispositif de nutrivigilance de l’Agence nationale de sécurité sanitaire a reçu près de 300 signalements d’effets indésirables comme le note le Dr Jacques Fricker : "Le ginseng apporte du tonus, mais c'est aussi un anticoagulant; les oméga-3 fluidifient le sang ; le guarana, fort en caféine, peut entraîner des troubles du rythme cardiaque…". Les compléments alimentaires peuvent également interagir avec les effets des médicaments comme le souligne le naturopathe Frédéric Boukobza : "Le millepertuis, antidépresseur naturel, diminue l'efficacité de la pilule, des anxiolytiques ou encore des traitements contre le HIV ; la klamath, une micro-algue revitalisante, doublonne avec un antidépresseur". Et si la nutrithérapie aide à réduire les risques de maladies, les légumes et les noix aident à éviter la dépression.

Source : ANSES