Nouvel an : Gueule de bois, que faire pour l'éviter ?

Ecrit par

Pour tous ceux qui ne savent pas faire la fête avec modération, on vous prodigue quelques conseils pour éviter d'avoir la gueule de bois après un nouvel an trop arrosé.

Cette année plein de bonnes résolutions vous avez décidé que votre nouvel an ne serait pas synonyme de gueule de bois. Un mal qui vous prend pourtant chaque année parce que vous oubliez tout le temps de faire la fête avec votre ami modération. A moins que vous n'ayez acheté une caisse entière de mousseux minable pour faire l'économie d'une bonne bouteille de Champagne, en conséquent vous avez trop bu. On sait aussi que certains d'entre vous ont tendance à dépenser le budget nouvel an en boissons alcoolisées plutôt qu'en petits fours hors de prix. Alors chez meltyFood on est sympa, même si on vous déconseille absolument de boire à excès car l'abus d'alcool est dangereux pour la santé et qu'il faut donc boire avec modération, on vous prodigue quelques conseils bien avisés pour éviter de vous réveiller avec l'étrange sensation que vos cheveux poussent à l'intérieur de votre tête...

Respecter les dosages d'alcool

Tous les alcools ne se valent pas, entre la bière, le vin, la vodka ou le whisky les degrés sont très différents, alors gare à ne pas les boire dans les mêmes quantités. Un verre de vin de 10cl à 12° vaut la même chose que 25cl de bière à 5° qui vaut la même chose que 2,5 cl de whisky à 40° qui etc etc Dans l'absolu il faudrait ne pas dépasser plus de 4 unités d'alcool le 31 au soir pour éviter tout risque d'intoxication pour en savoir plus rendez-vous sur alcool info service !

MANGER

On ne le répétera jamais assez mais consommer de l'alcool sur un estomac vide c'est interdit. Alors tant que vous levez le coude pour boire, mangez et sans lésiner. Cela vous évitera, par exemple, d'aller vomir votre bile aux toilettes ou d'obliger votre meilleur ami de vous tenir les cheveux pendant que tout le monde égraine les secondes qui vous sépare de 2016 !

Les asperges

Les asperges ne sont pas de saison en décembre mais si vous voulez un remède naturel pour protéger votre foie malmené par les agressions de l'alcool, misez sur ce légume à consommer pendant la soirée. Vous risquez de passer pour un excentrique avec votre botte d'asperge dans la poche mais au moins vous devriez vous réveiller le lendemain de votre soirée d'excès sans souffrir le martyre.

Eau, eau, eau, eau et encore DE L'EAU

L'eau est votre meilleure amie, dans la vie de tous les jours comme dans vos moments d'excès alcoolisés. Que vous ayez choisi de boire un peu ou beaucoup, pensez à vous hydrater avec de l'eau avant, pendant et après vos libations afin de limiter les effets de l'alcool qui vous déshydrate à vitesse grand V d'autant plus quand vous buvez avec excès.

Les huiles essentielles

Quand le mal est fait, le lendemain au réveil, évitez de prendre de l'aspirine ou du paracétamol même si vous avez mal au crâne. Les molécules de ces médicaments vont être métabolisées par le foie qui préférera éliminer d'abord l'alcool, ce qui risque de vous faire subir quelques effets secondaires plutôt désagréables. Privilégiez plutôt l’absorption d'huiles essentielles de menthe poivrée ou de romarin.