Notre appétit contrôlé par notre estomac ?

Ecrit par

L’estomac serait-il le vrai cerveau de l’affaire ? Selon une récente étude, il semblerait que ce ne soit pas nous mais les milliards de bactéries logées dans notre système intestinal qui décide de ce que nous mangeons.

Une dernière étude réalisée à l’université de Californie (UCSF) conclut que nous ne sommes pas maîtres de notre alimentation. En réalité, ce sont les centaines de milliards de bactéries présentes dans notre intestin qui nous imposent leurs envies. En libérant des substances chimiques, ils enverraient des signaux pouvant influencer notre appétit et nos comportements alimentaires. Ce n’est donc peut-être pas par hasard s’il vous arrive d’avoir envie d’un bon gâteau ou d’une part de pizza. Ce n’est pas tout : en plus d’être les principaux acteurs de notre digestion, la composition de notre population microbienne dépend étroitement de notre alimentation. Très sensibles à ce que nous mangeons, nos micro-locataires savent naturellement ce qui est bon ou mauvais pour nous. Ainsi, si nous leur prêtions davantage attention, peut-être serions-nous en meilleure santé. Manger mieux serait moins compliqué que de mettre en place des taxes sur les snacks contre l’obésité et les caries, non ?

Notre appétit contrôlé par notre estomac ?

Pour approfondir le sujet, il semblerait également qu’une sous-alimentation en fruits et légumes, vitaux pour les bonnes bactéries, conduit inévitablement au développement de certaines maladies comme l’obésité, le diabète et bien d’autres encore. L’ingurgitation d’aliments gras et sucrés développerait la population des mauvaises bactéries, entraînant ainsi l’augmentation de pulsions alimentaires plus fortes et plus fréquentes. Alors que c’est un problème majeur de santé pour 65% des Français, l’obésité pourrait être évitée si nous adoptions une alimentation plus équilibrée.