Noël : Un repas de fêtes à 6000 calories ?

Ecrit par

Selon une étude britannique on consommerait jusqu'à 6000 calories au repas de noël, soit l'équivalent de 12 Big Mac. Mais comment limiter les excès sans pour autant se priver de tout ? On vous donne quelques conseils.

On est tous coupables d'excès pour les repas fêtes et surtout pour noël. Entre foie gras, dinde, gâteaux, chocolat, champagne, marrons... Difficile de résister et de se montrer raisonnable. Selon une étude britannique, on consommerait en moyenne 6000 calories au repas de noël et on prendrait 1 à 5kg pendant les vacances. Ces recherches en matière de nutrition s'intéressent surtout au repas anglais de noël, peut être un peu plus riche que le nôtre. Mais ce n'est pas une raison pour se lâcher sur les calories. Une infographie réalisée par Lloyds Pharmacy Oline Doctor et détaillé par le dailyMail donne des conseils pour éviter de ruiner votre tour de taille et de faire une croix sur le bikini de l'été. Quelques astuces simples peuvent aider à limiter les calories. Par exemple enlevez la peau de la dinde, privilégiez les légumes, ne vous jetez pas sur l'apéritif et choisissez plutôt du chocolat noir. Selon le docteur Julian Cooper, chef des recherches nutritionnelles à AB Sugar et co-auteur de l'étude "Tout le monde devrait profiter de son repas de noël et des fêtes, mais en même temps il est important de réfléchir à un équilibre calorique, car vous pouvez brûler les calories tout au long de l'année."

Noël : Un repas de fêtes à 6000 calories ?

Cette étude réalisée sur 2000 participants britanniques par un producteur de sucre AB Sugar révèle que 46% des personnes interrogées n'ont aucune idée de la quantité qu'ils mangent à noël. Et pour cause chaque année le repas de fête comprend différents plats gargantuesques. Pourtant paradoxalement on entend toujours une grande tante, sa mère ou sa grand-mère craindre qu'il n'y ait pas assez à manger... Mais la nourriture n'est pas la seule à blâmer, il y a aussi les boissons. Champagnes, vins, bière, digestifs, de nombreux alcools accompagnent les repas de fêtes. Riches en sucres et en calories, les boissons alcoolisées sont dépourvues de valeur nutritive. Les diététiciens stigmatisent surtout l'apéritif. Entre toasts, chips, cacahuètes, mini bouchées ou tartelettes, tout est un piège à calories. Mais inutile de vous lancer dansl'obsession des régimes et de vous priver de manger pour les fêtes. Il suffit d'éviter certains plats ou alors de les consommer avec modération.