Nestlé : Kit Kat fait de la pub pour youtube

Ecrit par

A l’occasion du 80e anniversaire de Kit Kat et du 10e anniversaire du site de vidéo Youtube, Nestle a décidé de modifier le nom sur les emballages de 600 000 barres chocolatées. Une promotion combinant le géant de l’agroalimentaire et le géant du web. Le Kit Kat Break devient le Youtube break.

Véritable saint Graal des papilles pour les Japonais, la barre chocolatée Kit Kat se décline même au thé et à la fraise au pays du soleil levant. Créée en 1935, la marque est devenue aujourd’hui un véritable symbole de plaisir et de gourmandise à travers le monde entier et s’apprête à fêter ses 80 ans. A cette occasion Nestlé qui possède la marque a décidé de s’associer à Google, propriétaire de Youtube pour fêter les 10 ans du site de vidéos. Combiner les 80 ans de Kit Kat et les 10 ans de Youtube en une seule et même opération ? C’est l’idée insolite qu’on eut les deux multinationales. Kit Kat fait un break avec son nom. En effet, Nestle a décidé de le supprimer sur 600 000 emballages en le remplaçant par "Youtube break". Une promotion croisée qui bénéficiera aux deux sociétés et qui permettra de faire un double anniversaire. Ne vous attendez pas une surprise à l’intérieure ou une barre chocolatée en plus, la seule modification réside sur l’emballage. Cette offre en édition limitée ne sera malheureusement proposée qu’en Irlande et au Royaume-Uni.

Nestlé : Kit Kat fait de la pub pour youtube

Même la chocolaterie 100% Kit Kat au Japon ne bénéficiera pas des emballages en édition limitée pour les 80 ans de la célèbre marque de barres chocolatées. Mais d’autres produits seront proposés. Andrew Mcliver, Directeur Marketing chez Nestlé confie selon des propos rapportés par Grubstreet "Kit Kat a une histoire cohérente. Déjà sur plus de 100 millions d’emballages le mot Kit Kat est remplacé par phrases comme "Me time Break", "Rainy Day Break" ou "Break Puzzle" et désormais 600 000 paquets en édition limitée auront d’écrit "Youtube Break"." Il est peu courant de voir deux géants, l’un de l’agroalimentaire et l’autre du web, se réunirent autour d’une même opération. Parfois on parle de cobranding comme pour milka et le fromage Philadelphia, Burger King et Eurostar ou même Karl Lagerfeld et Coca-Cola.