Miss Ko, le test de la redac

Ecrit par

On est allé tester Miss Ko, la dernière adresse gourmande signée Philippe Starck, accoquiné de Claude Louzon du Paradis du fruit. Le restaurant ne devrait pas tarder à faire référence au rayon cuisine fusion !

Le Paradis du Fruit a fait appel à Philippe Starck pour ses 30 ans, et c'est avec le créateur de la célèbre enseigne, Claude Louzon, que l'architecte le plus hype du moment s'est de nouveau associé. La paire a en effet conçu un nouveau restaurant dans le très chic triangle d'or parisien. C'est rue George V qu'ils ont installé Miss Ko, nouveau temple de la cuisine fusion. meltyFood est allé tester cette nouvelle adresse à l'heure du déjeuner. Avant de se remplir le gosier, on en prend déjà plein les mirettes. Chez Miss Ko, l'ambiance est convivial, le bar qui s'étale tout le long du restaurant donne à l'endroit des airs de cantine. Une cantine chic et choc, on le concède ! Tout est grand, large, chez Miss Ko mais aussi ludique : les clients attablés le long du bar peuvent profiter des écrans incrustés, diffusant des journeaux télévisés asiatiques. Et pour ceux qui sont assis autour des tables plus classiques, difficile de ne pas jouer avec les chaises pivotantes !

Miss Ko, le test de la redac - photo
Miss Ko, le test de la redac - photo
Miss Ko, le test de la redac - photo
Miss Ko, le test de la redac - photo
Miss Ko, le test de la redac - photo

Et dans l'assiette que trouve-t-on ? Depuis que nous nous y sommes rendus, la carte a légèrement changé mais tout ce que nous avons eu la chance de déguster sera toujours au menu. En entrée, on vous conseille les sashiza, fusion entre la pizza et le sashimi. Si vous aimez les sushis, avant de découvrir la Kate Moss Box de Sushi shop, faire un tour chez Miss Ko ne sera pas une perte de temps ! Chez meltyFood, on aime ce qui est fort en bouche, on a donc craqué pour les sushis baron rouge ( thon, roquefort, carottes, à réserver aux amateurs de fromage) mais l'unanimité devrait plutôt se faire du côté du spicy crunchy tuna roll (tartare de thon épucée, sésame noir, spicy mayo). Vous préférez les ravioles ? Vous ne serez pas déçus par les très originaux gyozas (raviolis japonais) inscrits à la carte : boeuf bourguignon et foie gras sont au menu des full moon party de Miss Ko.

Du côté des plats, on ne passe pas à côté des burgers, plus que jamais à la mode. On a dégusté le Black Salmon Burger & Ko au saumon, avocat et pain à l'encre de seiche : il est divin, mais mieux vaut éviter de déguster des sushis avant sous peine de caler ! Tataki de Boeuf, Ribs asian style ou Sensaï Kô Ko Riko (marmite de poulet curry) ont quant à eux fait la joie de nos voisins de table. Et si jamais vous n'étiez pas rassasié, Miss Ko vient tordre le cou aux préjugés concernant les dessert. Oublié litchi, salade de fruit chiche ou encore perles de coco ! Entre le cheesecake aux fruits rouges, le shu-shu de Miss Kô (beignets légers) ou encore l'Himalaya des empereurs (une meringue toute en tendresse fourée au yuzu et au chocolat blanc). On ne va pas se le cacher, Miss Kô est une adresse que reste coûteuse. A réserver pour une occasion spéciale mais si vous aimez la cuisine fusion, c'est une adresse à ne pas manquer !