MasterChef : Finale, Les pronostics de la rédac

Ecrit par

A l’approche de la finale de MasterChef, découvrez les points forts des candidats et les pronostics de la rédaction de meltyFood. Qui sera le gagnant, on a notre petite idée !

Plus que trois candidats encore en lice pour la finale de MasterChef qui sera diffusée jeudi soir à 20H50 sur NT1. Maxime, Khanh-Ly et Philippe devront faire preuve de sang-froid, de technique et de créativité pour convaincre un jury d’exception composé de grands chefs de la gastronomie française. Mais qui a le plus de chance de s’en sortir ? La rédaction de meltyFood s’est penchée sur la question. Maxime d’abord, est certainement l’un des plus travailleurs de cette saison. Educateur pour personnes en difficulté dans la vie, il apprend vite et retient le moindre conseil que lui donnent les chefs professionnels, un avantage certains pour ce candidat qui avait déjà de bonnes bases technique avant le début de l’aventure. Cependant, son classicisme et son manque d’initiative pourrait lui faire défaut. Habitué à exécuter à la perfection les tâches dans les épreuves en équipe comme lors de l’épreuve sur les recettes provençales, il permet souvent à ses camarades de gagner mais ne prend jamais le rôle du chef et ses propositions en solo sont souvent banales.

MasterChef : Finale, Les pronostics de la rédac

Khanh-Ly est en revanche la grande créative de cette année. La jeune cuisinière aime mélanger les goûts et les couleurs, surprendre avec des associations inattendues. Si cette personnalité déchaînée intrigue le jury depuis le début, les chefs lui rappelaient souvent que le goût se trouvait aussi dans la simplicité. La candidate a donc appris à canaliser son énergie afin d’offrir des assiettes plus franches, élégantes et à en croire les testeurs, délicieuses. Si Khanh-Ly a toute ses chances, son grand adversaire pourrait bien être Philippe. Ce dernier est médecin de profession, passionné par la cuisine depuis toujours, il a transmit cet amour à sa fille qui travaille aujourd’hui dans une grande cuisine parisienne. Philippe a donc perfectionné ses connaissances grâce à elle et cela se voit. Bon technicien, maîtrisant les assaisonnements, et souvent les cuissons sauf lorsqu’il fallait frire un poisson. Bref Philippe a toutes ses chances, uniquement s’il arrive à maitriser son stress qui le bloque régulièrement et l’empêche de donner le meilleur de lui-même… Qui remportera le titre cette année selon vous?