Manger, le brunch testé par la rédac

Ecrit par

Vous le savez maintenant, la rédaction de meltyFood adore découvrir une nouvelle adresse... D'autant plus quand celle-ci se veut "espace propice à la solidarité et au lien social". Direction Bastille dans la cantine de l'association Toques & Partage : Manger, où les plats de chefs sont exécutés par des personnes exclues du circuit de l'emploi... On "like" !

Fruit de l’association Toques & Partage, Manger : c'est le nouveau restaurant qui bouscule les codes en devenant une plate forme d'apprentissage, de partage et d'échange à part entière. Une initiative signée Thierry Monassier soutenue par de grands chefs comme Akrame Benallal, Christopher Hache, Pierre Gagnaire ou encore Christophe Michalak, entre autres. Un nouveau concept de restaurant attaché à la réinsertion des personnes en situation d'exclusion professionnelle grâce aux métiers de la restauration que la rédaction ne soutenait que sur le principe avant de participer à l'un des brunchs gourmands organisés chaque dimanche. Éblouis par cet espace structuré en deux lieux de vie : le bar convivial et la table gastronomique autour de la cuisine ouverte nous sommes alors impatients de découvrir la pratique de la cuisine après avoir entendu parler de "la théorie". À la carte exécutée par William Pradeleix (Connaught, Londres) et enrichit le soir, du "dîner des chefs" où chaque plat est une recette offerte par un grand chef, les classiques du petit-déjeuner (panier de viennoiseries et pain à tartiner de confitures Alain Milliat, thé Damman Frères, jus de fruits frais pressés) laissent place à des recettes plus élaborées réalisées avec des produits locaux et saisonniers.

Manger, le brunch testé par la rédac

Au choix, les œufs brouillés se parfument d'herbes, de parmesan ou de bacon, le fishcake s'accompagne d'une rémoulade de pamplemousse fraîche, le cheeseburger s'assaisonne d'une compotée d'oignons caramélisée et de ketchup maison quand la volaille jaune des Landes tout juste coupée de la broche répand sa douce odeur. Fines, fraîches , attachées au goût, les copieuses assiettes séduisent... À tel point que la mousse au chocolat et au mikado, le pain perdu et les pancakes se transforment en de véritables péchés de gourmandise. Raisonnables, menu du réveillon oblige, nous ne cédons pas à la tentation mais préférons clore cette découverte, aussi bien gustative qu'architecturale, sur les douces notes vanillées de la salade de fruits. Moyennant 32€ pour la formule, voilà une B.A plus que jamais alléchante vous ne pensez-pas ? 24 rue Keller, 75011 Paris

Manger, le brunch testé par la rédac - photo
Manger, le brunch testé par la rédac - photo
Manger, le brunch testé par la rédac - photo