Les repas du monde à travers le temps et les pays

Ecrit par

Deux artistes américains se sont amusés à comparer les repas du peuple et ceux des riches à travers le temps et les pays. De la Rome antique, en passant par le Moyen âge ou l'Egypte antique, le résultat est incroyable. Appelé "Power Hungry" l'oeuvre de Henry Hargreavec et Caitlin Levin concilie histoire et gastronomie.

Après Disney version diététique, un autre genre de food art concilie Histoire et gastronomie en montrant les différences de repas qu'il pouvait y avoir entre les classes sociales, à travers le temps et l'espace. Que mangez le peuple français et les classes sociales aisées avant la révolution de 1812 ? Que mangent les pauvres et les riches en Corée du Nord aujourd'hui ? Sous le temps de l'Egypte Antique ? Autant de questions auxquelles répondent Henry Hargreavec et Caitlin Levin, à travers leur œuvre artistique "Power Hungry" traduit par "le pouvoir de la faim". Passionnés de cuisine et d'art, ces deux artistes américains ont réussi à créer une chronologie visuelle des types de repas consommés à travers le monde et les périodes de l'Histoire. Incroyable, non ? Leur travail nous permet d'étendre nos connaissances historiques et gastronomiques tout en prenant conscience des inégalités importantes qu'il peut exister ou qu'il a pu exister entre deux milieux sociaux.

Les repas du monde à travers le temps et les pays - photo
Les repas du monde à travers le temps et les pays - photo

Tout aussi original que les sculptures food art en cire d'abeille, le "Power Hungry" de Henry et Caitlin nous fait voyager à travers les tables du monde et du temps. Henry a confié à VisualNews : "Notre projet a commencé par une recherche sur les aliments consommés par les dictateurs dans l'Egypte antique, de Rome, de la France pré-révolutionnaire, et aujourd'hui la Corée du Nord, la Syrie, et aux Etats Unis. On a remarqué un dénominateur commun à tous ces repas à travers le temps et l'espace : les régimes autoritaires ont toujours utilisé la famine comme un outil d'oppression, de silence et affaiblissement les masses." Le contraste entre les plats des riches et ceux des pauvres est saisissant. Le pain et les légumes ont nourri les classes les plus pauvres pendant des siècles alors que la viande et les pâtisseries ont toujours trouvé place à la table des classes les plus aisées. Retrouvez d'autres réalisations artistiques mettant la gastronomie à l'honneur sur le site web des deux artistes. Un plaisir des yeux gourmand et didactique.